french.xinhuanet.com
 

Le Premier ministre britannique débattra du Brexit à New York avec des dirigeants européens

 
French.xinhuanet.com | Publié le 2019-09-22 à 05:48

LONDRES, 21 septembre (Xinhua) -- Le Premier ministre britannique Boris Johnson doit se rendre dimanche à New York pour le débat annuel de haut niveau de l'Assemblée générale des Nations Unies. Il devrait profiter de cette visite pour organiser un sommet informel sur le Brexit.

M. Johnson s'entretiendra avec la chancelière allemande Angela Merkel, le président français Emmanuel Macron, le Premier ministre irlandais Leo Varadkar et le président du Conseil européen Donald Tusk en marge du débat général de l'Assemblée générale de l'ONU, qui doit commencer mardi à New York, ont rapporté samedi des médias britanniques.

Dans ses colonnes, le quotidien anglais The Daily Telegraph a cependant considéré qu'il était "peu probable qu'une avancée décisive sur le Brexit se produise à New York".

Se rendant à New York dimanche et rentrant à Londres mercredi, le Premier ministre britannique sera probablement aux États-Unis lorsque la Cour suprême britannique rendra sa décision sur la légalité de la suspension de cinq semaines du parlement, qui avait été promise pour le début de la semaine prochaine.

La Grande-Bretagne doit quitter l'Union européenne le 31 octobre, à moins que le bloc n'accepte de prolonger davantage le processus. M. Johnson a dit qu'il ne demanderait pas "un autre retard inutile".

 
Vous avez une question, une remarque, des suggestions ? Contactez notre équipe de rédaction par email à xinhuanet_french@news.cn

Le Premier ministre britannique débattra du Brexit à New York avec des dirigeants européens

French.xinhuanet.com | Publié le 2019-09-22 à 05:48

LONDRES, 21 septembre (Xinhua) -- Le Premier ministre britannique Boris Johnson doit se rendre dimanche à New York pour le débat annuel de haut niveau de l'Assemblée générale des Nations Unies. Il devrait profiter de cette visite pour organiser un sommet informel sur le Brexit.

M. Johnson s'entretiendra avec la chancelière allemande Angela Merkel, le président français Emmanuel Macron, le Premier ministre irlandais Leo Varadkar et le président du Conseil européen Donald Tusk en marge du débat général de l'Assemblée générale de l'ONU, qui doit commencer mardi à New York, ont rapporté samedi des médias britanniques.

Dans ses colonnes, le quotidien anglais The Daily Telegraph a cependant considéré qu'il était "peu probable qu'une avancée décisive sur le Brexit se produise à New York".

Se rendant à New York dimanche et rentrant à Londres mercredi, le Premier ministre britannique sera probablement aux États-Unis lorsque la Cour suprême britannique rendra sa décision sur la légalité de la suspension de cinq semaines du parlement, qui avait été promise pour le début de la semaine prochaine.

La Grande-Bretagne doit quitter l'Union européenne le 31 octobre, à moins que le bloc n'accepte de prolonger davantage le processus. M. Johnson a dit qu'il ne demanderait pas "un autre retard inutile".

010020070770000000000000011107421384111961