french.xinhuanet.com
 

France : Paris fait partie des cinq grandes villes interdisant les pesticides

 
French.xinhuanet.com | Publié le 2019-09-12 à 21:08

PARIS, 12 septembre (Xinhua) -- Cinq grandes villes françaises dont Paris ont pris un arrêté visant à interdire l'usage de pesticides sur leur territoire en vertu "du principe de précaution", comme annoncé ce jeudi dans un communiqué.

Outre la capitale française, les villes de Lille, Clermont-Ferrand, Grenoble et Nantes ont pris cet arrêté, rappelant leur "engagement très fort en faveur de la protection de l'environnement et de l'adaptation au dérèglement climatique" et notamment l'arrêt depuis plusieurs années, de l'utilisation "de produits phytosanitaires chimiques" dans "les parcs et jardins" appartenant aux communes.

L'usage des produits phytosanitaires chimiques "sera désormais interdit sur l'ensemble des territoires de nos villes", ont expliqué les cinq maires, précisant que "les différents acteurs concernés seront sensibilisés à ce sujet par le biais d'une information large (...) rappelant les alternatives existantes."

"En tant qu'élus locaux, nous sommes respectueux des lois de la République. Nous connaissons le statut juridique de tels arrêtés, mais il s'agit pour nous d'engager une démarche concertée pour faire changer la loi et concourir à la sauvegarde du patrimoine inestimable de la biodiversité sur nos territoires et de la santé de nos concitoyens", ont indiqué les cinq maires.

Les décisions concernant l'usage des produits phytosanitaires revient à l'Etat français. Principal pesticide visé, le glyphosate, est interdit depuis 2017 dans les espaces verts publics et le gouvernement français a annoncé l'interdiction "dans ses usages principaux" d'ici à 2021 et "pour tous les usages" d'ici à 2025.

Plusieurs médias français rappellent ce jeudi qu'une cinquantaine de communes françaises ont déjà pris des arrêtés pour interdire l'usage de pesticides et récemment, la justice a suspendu l'arrêté anti-pesticides pris par le maire de Langouët visant à interdire l'utilisation de produits phytosanitaires à moins de 150 mètres des habitations.

 
Vous avez une question, une remarque, des suggestions ? Contactez notre équipe de rédaction par email à xinhuanet_french@news.cn

France : Paris fait partie des cinq grandes villes interdisant les pesticides

French.xinhuanet.com | Publié le 2019-09-12 à 21:08

PARIS, 12 septembre (Xinhua) -- Cinq grandes villes françaises dont Paris ont pris un arrêté visant à interdire l'usage de pesticides sur leur territoire en vertu "du principe de précaution", comme annoncé ce jeudi dans un communiqué.

Outre la capitale française, les villes de Lille, Clermont-Ferrand, Grenoble et Nantes ont pris cet arrêté, rappelant leur "engagement très fort en faveur de la protection de l'environnement et de l'adaptation au dérèglement climatique" et notamment l'arrêt depuis plusieurs années, de l'utilisation "de produits phytosanitaires chimiques" dans "les parcs et jardins" appartenant aux communes.

L'usage des produits phytosanitaires chimiques "sera désormais interdit sur l'ensemble des territoires de nos villes", ont expliqué les cinq maires, précisant que "les différents acteurs concernés seront sensibilisés à ce sujet par le biais d'une information large (...) rappelant les alternatives existantes."

"En tant qu'élus locaux, nous sommes respectueux des lois de la République. Nous connaissons le statut juridique de tels arrêtés, mais il s'agit pour nous d'engager une démarche concertée pour faire changer la loi et concourir à la sauvegarde du patrimoine inestimable de la biodiversité sur nos territoires et de la santé de nos concitoyens", ont indiqué les cinq maires.

Les décisions concernant l'usage des produits phytosanitaires revient à l'Etat français. Principal pesticide visé, le glyphosate, est interdit depuis 2017 dans les espaces verts publics et le gouvernement français a annoncé l'interdiction "dans ses usages principaux" d'ici à 2021 et "pour tous les usages" d'ici à 2025.

Plusieurs médias français rappellent ce jeudi qu'une cinquantaine de communes françaises ont déjà pris des arrêtés pour interdire l'usage de pesticides et récemment, la justice a suspendu l'arrêté anti-pesticides pris par le maire de Langouët visant à interdire l'utilisation de produits phytosanitaires à moins de 150 mètres des habitations.

010020070770000000000000011199231383874721