french.xinhuanet.com
 

Nouvelle opération militaire turque anti-PKK dans le nord de l'Irak

 
French.xinhuanet.com | Publié le 2019-08-24 à 22:45

ANKARA, 24 août (Xinhua) -- La Turquie a lancé une nouvelle opération militaire dans le nord de l'Irak contre les rebelles du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) qui y comptent des camps de base, a annoncé samedi le ministère turc de la Défense.

"L'opération Griffes 3 est menée dans le but de sécuriser la frontière et de détruire des grottes et des abris de terroristes dans le nord de l'Irak", a-t-il déclaré dans un communiqué.

Son but est de "faciliter la sécurité aux frontières, neutraliser les terroristes et détruire des abris dans la région de Sinat-Haftanine", a ajouté le ministère.

Deux précédentes attaques dans le cadre de l'opération Griffes avaient été menées par l'armée turque en mai et en juillet afin d'empêcher l'infiltration de terroristes du PKK en Turquie depuis le nord de l'Irak, en particulier la région de Hakourk.

Cette région, qui est l'une des principales bases du PKK dans le nord de l'Irak, est fréquemment utilisée par les rebelles pour s'infiltrer en Turquie ou attaquer des postes frontaliers turcs.

Le PKK est classé comme organisation terroriste par la Turquie, les Etats-Unis et l'Union européenne. Le conflit a occasionné 40.000 morts depuis le début des années 1980.

 
Vous avez une question, une remarque, des suggestions ? Contactez notre équipe de rédaction par email à xinhuanet_french@news.cn

Nouvelle opération militaire turque anti-PKK dans le nord de l'Irak

French.xinhuanet.com | Publié le 2019-08-24 à 22:45

ANKARA, 24 août (Xinhua) -- La Turquie a lancé une nouvelle opération militaire dans le nord de l'Irak contre les rebelles du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) qui y comptent des camps de base, a annoncé samedi le ministère turc de la Défense.

"L'opération Griffes 3 est menée dans le but de sécuriser la frontière et de détruire des grottes et des abris de terroristes dans le nord de l'Irak", a-t-il déclaré dans un communiqué.

Son but est de "faciliter la sécurité aux frontières, neutraliser les terroristes et détruire des abris dans la région de Sinat-Haftanine", a ajouté le ministère.

Deux précédentes attaques dans le cadre de l'opération Griffes avaient été menées par l'armée turque en mai et en juillet afin d'empêcher l'infiltration de terroristes du PKK en Turquie depuis le nord de l'Irak, en particulier la région de Hakourk.

Cette région, qui est l'une des principales bases du PKK dans le nord de l'Irak, est fréquemment utilisée par les rebelles pour s'infiltrer en Turquie ou attaquer des postes frontaliers turcs.

Le PKK est classé comme organisation terroriste par la Turquie, les Etats-Unis et l'Union européenne. Le conflit a occasionné 40.000 morts depuis le début des années 1980.

010020070770000000000000011199231383353621