french.xinhuanet.com
 

Des entreprises étrangères condamnent les violences à Hong Kong, appellent à préserver son statut de centre financier international (SYNTHESE)

 
French.xinhuanet.com | Publié le 2019-08-16 à 20:11

HONG KONG, 16 août (Xinhua) -- Les milieux d'affaires étrangers à Hong Kong ont condamné les récentes violences et ont appelé à des efforts de divers secteurs pour y mettre fin le plus tôt possible, ainsi que développer l'économie et préserver le statut de Hong Kong comme centre financier international.

Des entreprises et des chambres de commerce étrangères basées à Hong Kong ont ainsi mis en garde contre l'impact de l'escalade des violences et perturbations sur son économie, les moyens de subsistance de ses résidents et son image mondiale.

Peter Wong, vice-président et directeur général de la banque HSBC, a dit qu'en tant que centre financier international, Hong Kong dispose de bases solides et que sa position et sa réputation durement acquises devraient être chéries par les gens à Hong Kong.

Bien que la façon avec laquelle les gens expriment pacifiquement leur opinion doit être respectée, "les incidents violents s'enchaînent les uns après les autres et la situation s'aggrave, affectant les moyens de subsistance des locaux et nuisant à la sécurité publique", a-t-il dit, ajoutant que l'image de Hong Kong sur la scène mondiale avait été gravement ternie.

Il a appelé les membres du secteur financier à s'unir et à refuser d'accepter ou de participer à toute activité qui sape la réputation mondiale de Hong Kong, à rester à leur poste et à faire des efforts concertés pour défendre la position de Hong Kong comme centre financier international.

Le conglomérat Jardine Matheson a indiqué jeudi dans un communiqué qu'il était "profondément attristé et préoccupé par les développements récents" à Hong Kong.

"Nous condamnons les récentes violences", a-t-il dit, assurant soutenir fermement le gouvernement de la Région administrative spéciale de Hong Kong (RASHK), sa cheffe de l'exécutif Carrie Lam et la police locale dans leurs efforts visant à rétablir la loi et l'ordre pour le bien collectif du peuple de Hong Kong.

Selon une enquête récente de la Chambre de commerce américaine à Hong Kong (AmCham), les entreprises internationales ont déjà signalé de graves conséquences résultant des perturbations causées par des semaines de manifestations et d'actions violentes et destructrices à Hong Kong.

D'après cette enquête, les conséquences peuvent aller d'une baisse immédiate de revenu en raison des perturbations dans les chaînes logistiques et de la consommation jusqu'à des doutes à plus long terme en raison d'activités et d'investissements annulés.

Des personnes interrogées ont également fait état d'une perception accrue au sein de leur compagnie et auprès de consommateurs à l'étranger selon laquelle Hong Kong est devenu un lieu moins sûr et plus risqué pour faire des affaires.

Les membres de l'AmCham a appelé à ce que des mesures soient prises pour rétablir la confiance dans le statut de Hong Kong en tant que centre financier international, selon un communiqué récent de l'organisation.

 
Vous avez une question, une remarque, des suggestions ? Contactez notre équipe de rédaction par email à xinhuanet_french@news.cn

Des entreprises étrangères condamnent les violences à Hong Kong, appellent à préserver son statut de centre financier international (SYNTHESE)

French.xinhuanet.com | Publié le 2019-08-16 à 20:11

HONG KONG, 16 août (Xinhua) -- Les milieux d'affaires étrangers à Hong Kong ont condamné les récentes violences et ont appelé à des efforts de divers secteurs pour y mettre fin le plus tôt possible, ainsi que développer l'économie et préserver le statut de Hong Kong comme centre financier international.

Des entreprises et des chambres de commerce étrangères basées à Hong Kong ont ainsi mis en garde contre l'impact de l'escalade des violences et perturbations sur son économie, les moyens de subsistance de ses résidents et son image mondiale.

Peter Wong, vice-président et directeur général de la banque HSBC, a dit qu'en tant que centre financier international, Hong Kong dispose de bases solides et que sa position et sa réputation durement acquises devraient être chéries par les gens à Hong Kong.

Bien que la façon avec laquelle les gens expriment pacifiquement leur opinion doit être respectée, "les incidents violents s'enchaînent les uns après les autres et la situation s'aggrave, affectant les moyens de subsistance des locaux et nuisant à la sécurité publique", a-t-il dit, ajoutant que l'image de Hong Kong sur la scène mondiale avait été gravement ternie.

Il a appelé les membres du secteur financier à s'unir et à refuser d'accepter ou de participer à toute activité qui sape la réputation mondiale de Hong Kong, à rester à leur poste et à faire des efforts concertés pour défendre la position de Hong Kong comme centre financier international.

Le conglomérat Jardine Matheson a indiqué jeudi dans un communiqué qu'il était "profondément attristé et préoccupé par les développements récents" à Hong Kong.

"Nous condamnons les récentes violences", a-t-il dit, assurant soutenir fermement le gouvernement de la Région administrative spéciale de Hong Kong (RASHK), sa cheffe de l'exécutif Carrie Lam et la police locale dans leurs efforts visant à rétablir la loi et l'ordre pour le bien collectif du peuple de Hong Kong.

Selon une enquête récente de la Chambre de commerce américaine à Hong Kong (AmCham), les entreprises internationales ont déjà signalé de graves conséquences résultant des perturbations causées par des semaines de manifestations et d'actions violentes et destructrices à Hong Kong.

D'après cette enquête, les conséquences peuvent aller d'une baisse immédiate de revenu en raison des perturbations dans les chaînes logistiques et de la consommation jusqu'à des doutes à plus long terme en raison d'activités et d'investissements annulés.

Des personnes interrogées ont également fait état d'une perception accrue au sein de leur compagnie et auprès de consommateurs à l'étranger selon laquelle Hong Kong est devenu un lieu moins sûr et plus risqué pour faire des affaires.

Les membres de l'AmCham a appelé à ce que des mesures soient prises pour rétablir la confiance dans le statut de Hong Kong en tant que centre financier international, selon un communiqué récent de l'organisation.

010020070770000000000000011100001383144141