french.xinhuanet.com
 

L'ONU va enquêter sur des "incidents" dans le nord-ouest de la Syrie

 
French.xinhuanet.com | Publié le 2019-08-02 à 02:33

NEW YORK (Nations Unies), 1er août (Xinhua) -- Le secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, a décidé d'ouvrir une enquête sur "une série d'incidents" dans le nord-ouest de la Syrie, depuis la création d'une zone de désescalade en septembre dernier, a annoncé jeudi son porte-parole, Stéphane Dujarric.

M. Dujarric a déclaré que M. Guterres a décidé de créer une "commission d'enquête interne, au siège de l'ONU," pour enquêter sur ces incidents.

"L'enquête couvrira la destruction ou la détérioration d'installations figurant sur la liste de la zone de désescalade et d'installations soutenues par l'ONU dans la région", a déclaré M. Dujarric. "La commission examinera les faits de ces incidents et fera rapport au Secrétaire général au terme de ses travaux."

Le chef de l'ONU exhorte toutes les parties concernées à coopérer avec la commission, a souligné M. Dujarric.

La province d'Idleb, au nord-ouest de la Syrie, est le dernier bastion important détenu par les rebelles.

En septembre 2018, la Russie et la Turquie ont négocié une zone de désescalade pour Idleb. Cependant, fin avril, les combats ont recommencé à s'intensifier dans la province.

 
Vous avez une question, une remarque, des suggestions ? Contactez notre équipe de rédaction par email à xinhuanet_french@news.cn

L'ONU va enquêter sur des "incidents" dans le nord-ouest de la Syrie

French.xinhuanet.com | Publié le 2019-08-02 à 02:33

NEW YORK (Nations Unies), 1er août (Xinhua) -- Le secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, a décidé d'ouvrir une enquête sur "une série d'incidents" dans le nord-ouest de la Syrie, depuis la création d'une zone de désescalade en septembre dernier, a annoncé jeudi son porte-parole, Stéphane Dujarric.

M. Dujarric a déclaré que M. Guterres a décidé de créer une "commission d'enquête interne, au siège de l'ONU," pour enquêter sur ces incidents.

"L'enquête couvrira la destruction ou la détérioration d'installations figurant sur la liste de la zone de désescalade et d'installations soutenues par l'ONU dans la région", a déclaré M. Dujarric. "La commission examinera les faits de ces incidents et fera rapport au Secrétaire général au terme de ses travaux."

Le chef de l'ONU exhorte toutes les parties concernées à coopérer avec la commission, a souligné M. Dujarric.

La province d'Idleb, au nord-ouest de la Syrie, est le dernier bastion important détenu par les rebelles.

En septembre 2018, la Russie et la Turquie ont négocié une zone de désescalade pour Idleb. Cependant, fin avril, les combats ont recommencé à s'intensifier dans la province.

010020070770000000000000011100001382764771