french.xinhuanet.com
 

Azevêdo : la réforme de l'OMC est une réalité

 
French.xinhuanet.com | Publié le 2019-07-20 à 03:50

GENEVE, 19 juillet (Xinhua) -- La réforme de l'Organisation mondiale du commerce (OMC) est une réalité, a déclaré vendredi le directeur général de cette organisation, Roberto Azevêdo.

La réforme a trois axes principaux, à savoir : résoudre les difficultés que connaît le système de règlement des différends, y compris le blocage concernant la désignation des membres de l'Organe d'appel; renforcer les travaux des organes permanents de l'OMC; et améliorer les travaux de négociation de l'OMC, a précisé M. Azevêdo, lors d'une réunion de tous les membres de l'OMC à Genève.

Selon le directeur général de l'OMC, il y a deux idées fausses concernant la réforme. "La première parle de réforme comme si c'est à l'avenir. Mais la réforme est déjà en cours. La deuxième idée fausse est de supposer que nous puissions tout définir maintenant", a estimé M. Azevêdo.

"Je pense que les membres doivent définir ce qu'ils doivent faire au fur et à mesure, et ce processus (de réforme) doit être façonné par les membres", a-t-il poursuivi, ajoutant que le processus "constitue un test sérieux" pour l'OMC.

Selon le directeur général de l'OMC, "les défis que nous avons devant nous ne seront pas résolus du jour au lendemain", mais "c'est un parcours inévitable".

"En fait, le voyage a déjà commencé, que l'on sache ou non", a ajouté M. Azevêdo.

 
Vous avez une question, une remarque, des suggestions ? Contactez notre équipe de rédaction par email à xinhuanet_french@news.cn

Azevêdo : la réforme de l'OMC est une réalité

French.xinhuanet.com | Publié le 2019-07-20 à 03:50

GENEVE, 19 juillet (Xinhua) -- La réforme de l'Organisation mondiale du commerce (OMC) est une réalité, a déclaré vendredi le directeur général de cette organisation, Roberto Azevêdo.

La réforme a trois axes principaux, à savoir : résoudre les difficultés que connaît le système de règlement des différends, y compris le blocage concernant la désignation des membres de l'Organe d'appel; renforcer les travaux des organes permanents de l'OMC; et améliorer les travaux de négociation de l'OMC, a précisé M. Azevêdo, lors d'une réunion de tous les membres de l'OMC à Genève.

Selon le directeur général de l'OMC, il y a deux idées fausses concernant la réforme. "La première parle de réforme comme si c'est à l'avenir. Mais la réforme est déjà en cours. La deuxième idée fausse est de supposer que nous puissions tout définir maintenant", a estimé M. Azevêdo.

"Je pense que les membres doivent définir ce qu'ils doivent faire au fur et à mesure, et ce processus (de réforme) doit être façonné par les membres", a-t-il poursuivi, ajoutant que le processus "constitue un test sérieux" pour l'OMC.

Selon le directeur général de l'OMC, "les défis que nous avons devant nous ne seront pas résolus du jour au lendemain", mais "c'est un parcours inévitable".

"En fait, le voyage a déjà commencé, que l'on sache ou non", a ajouté M. Azevêdo.

010020070770000000000000011107421382416561