french.xinhuanet.com
 

CAN 2019 : l'élimination de la Guinée plonge ses habitants dans la désolation

 
French.xinhuanet.com | Publié le 2019-07-08 à 18:10

CONAKRY, 8 juillet (Xinhua) -- L'élimination dimanche de l'équipe guinéenne de football de la 32e Coupe d'Afrique des Nations (CAN 2019) disputée en Egypte a plongé la population de ce pays d'Afrique de l'Ouest dans une désolation totale.

A quelques heures du coup d'envoi du 8e de finale contre l'Algérie, les rues, les restaurants, les bars et tous les lieux publics de la capitale, Conakry, s'animaient sur fond de musique et de danse. Une population presque mobilisée comme un seul homme pour supporter le Sily national face aux Fennecs algériens.

Las, dès la 24e minute de jeu, face à une défense guinéenne faible et manquant de vigilance, l'attaquant algérien Youcef Belaïli ouvrait le score. Au retour des vestiaires, profitant du manque d'expérience du Syli, les Algériens aggravaient le score à la 57e minute grâce à Riyad Mahrez, l'attaquant de Manchester City.

Le drame continuait pour la Guinée avec l'entrée en jeu de l'Algérien Adam Ounas, remplaçant Belaïli, qui profitait d'un bon centre pour inscrire le troisième et dernier but à la 82e minute.

Le bilan de la Guinée à la CAN 2019 se termine sur seulement une victoire, un nul et deux défaites. Il revient à présent à la Fédération guinéenne de football et au ministère des Sports de tirer toutes les leçons de cet échec.

 
Vous avez une question, une remarque, des suggestions ? Contactez notre équipe de rédaction par email à xinhuanet_french@news.cn

CAN 2019 : l'élimination de la Guinée plonge ses habitants dans la désolation

French.xinhuanet.com | Publié le 2019-07-08 à 18:10

CONAKRY, 8 juillet (Xinhua) -- L'élimination dimanche de l'équipe guinéenne de football de la 32e Coupe d'Afrique des Nations (CAN 2019) disputée en Egypte a plongé la population de ce pays d'Afrique de l'Ouest dans une désolation totale.

A quelques heures du coup d'envoi du 8e de finale contre l'Algérie, les rues, les restaurants, les bars et tous les lieux publics de la capitale, Conakry, s'animaient sur fond de musique et de danse. Une population presque mobilisée comme un seul homme pour supporter le Sily national face aux Fennecs algériens.

Las, dès la 24e minute de jeu, face à une défense guinéenne faible et manquant de vigilance, l'attaquant algérien Youcef Belaïli ouvrait le score. Au retour des vestiaires, profitant du manque d'expérience du Syli, les Algériens aggravaient le score à la 57e minute grâce à Riyad Mahrez, l'attaquant de Manchester City.

Le drame continuait pour la Guinée avec l'entrée en jeu de l'Algérien Adam Ounas, remplaçant Belaïli, qui profitait d'un bon centre pour inscrire le troisième et dernier but à la 82e minute.

Le bilan de la Guinée à la CAN 2019 se termine sur seulement une victoire, un nul et deux défaites. Il revient à présent à la Fédération guinéenne de football et au ministère des Sports de tirer toutes les leçons de cet échec.

010020070770000000000000011100001382092751