french.xinhuanet.com
 

Le gouvernement américain assume la responsabilité du recul dans les consultations commerciales avec la Chine (livre blanc)

 
French.xinhuanet.com | Publié le 2019-06-02 à 16:26

BEIJING, 2 juin (Xinhua) -- L'accusation du gouvernement américain selon laquelle la Chine fait marche arrière est totalement sans fondement, selon le livre blanc intitulé "Position de la Chine sur les consultations économiques et commerciales sino-américaines" publié dimanche par le Bureau de l'information du Conseil des Affaires d'Etat.

Le livre blanc note qu'il est courant que les deux parties fassent de nouvelles propositions d'ajustements au texte et à la formulation dans le cadre des consultations en cours. Au cours des derniers cycles de négociations - plus d'une dizaine - l'administration américaine n'a cessé de modifier ses exigences. Il est imprudent d'accuser la Chine de "faire marche arrière" alors que les pourparlers sont toujours en cours.

L'expérience de l'histoire a prouvé que toute tentative de forcer un accord par des tactiques telles que le dénigrement, l'affaiblissement et une pression maximale, ne fera que gâcher la relation de coopération. Des occasions historiques seront manquées.

Un pays civilisé ne se tourne vers des mesures énergiques que lorsque les approches plus douces ont échoué. Après la publication par les Etats-Unis de la menace de droits de douane supplémentaires, la communauté internationale était très préoccupée par le fait que la Chine pourrait annuler sa visite aux Etats-Unis pour la consultation. Elle a suivi de près le développement futur des négociations commerciales sino-américaines, indique le livre blanc.

Gardant à l'esprit les intérêts plus larges des relations commerciales et économiques entre les deux pays, la Chine est restée calme, a fait preuve de retenue et a envoyé une délégation de haut niveau aux Etats-Unis, comme convenu, pour la 11e série de consultations économiques et commerciales du 9 au 10 mai. Ce faisant, la Chine a fait preuve de la plus grande sincérité et d'un sens aigu des responsabilités dans le règlement des différends commerciaux par le dialogue. Lors des discussions franches et constructives qui ont suivi, les deux parties sont convenues de traiter les différends et de poursuivre les consultations.

La Chine a exprimé sa ferme opposition à l'augmentation unilatérale des droits de douane par les Etats-Unis et a affirmé sa position ferme selon laquelle elle devrait prendre les contre-mesures nécessaires, indique le document.

La Chine a souligné une fois de plus que les accords commerciaux devaient être fondés sur l'égalité et le bénéfice mutuel. La Chine ne fera jamais de compromis sur les grands principes concernant ses intérêts fondamentaux, souligne le livre blanc.

"L'une des conditions préalables à un accord commercial est que les Etats-Unis suppriment tous les droits de douane supplémentaires imposés sur les exportations chinoises et que l'achat de produits américains par la Chine soit être réaliste tout en veillant à ce qu'un juste équilibre dans le texte de l'accord soit atteint pour servir les intérêts communs des deux parties", ajoute le livre blanc.

 
Vous avez une question, une remarque, des suggestions ? Contactez notre équipe de rédaction par email à xinhuanet_french@news.cn

Le gouvernement américain assume la responsabilité du recul dans les consultations commerciales avec la Chine (livre blanc)

French.xinhuanet.com | Publié le 2019-06-02 à 16:26

BEIJING, 2 juin (Xinhua) -- L'accusation du gouvernement américain selon laquelle la Chine fait marche arrière est totalement sans fondement, selon le livre blanc intitulé "Position de la Chine sur les consultations économiques et commerciales sino-américaines" publié dimanche par le Bureau de l'information du Conseil des Affaires d'Etat.

Le livre blanc note qu'il est courant que les deux parties fassent de nouvelles propositions d'ajustements au texte et à la formulation dans le cadre des consultations en cours. Au cours des derniers cycles de négociations - plus d'une dizaine - l'administration américaine n'a cessé de modifier ses exigences. Il est imprudent d'accuser la Chine de "faire marche arrière" alors que les pourparlers sont toujours en cours.

L'expérience de l'histoire a prouvé que toute tentative de forcer un accord par des tactiques telles que le dénigrement, l'affaiblissement et une pression maximale, ne fera que gâcher la relation de coopération. Des occasions historiques seront manquées.

Un pays civilisé ne se tourne vers des mesures énergiques que lorsque les approches plus douces ont échoué. Après la publication par les Etats-Unis de la menace de droits de douane supplémentaires, la communauté internationale était très préoccupée par le fait que la Chine pourrait annuler sa visite aux Etats-Unis pour la consultation. Elle a suivi de près le développement futur des négociations commerciales sino-américaines, indique le livre blanc.

Gardant à l'esprit les intérêts plus larges des relations commerciales et économiques entre les deux pays, la Chine est restée calme, a fait preuve de retenue et a envoyé une délégation de haut niveau aux Etats-Unis, comme convenu, pour la 11e série de consultations économiques et commerciales du 9 au 10 mai. Ce faisant, la Chine a fait preuve de la plus grande sincérité et d'un sens aigu des responsabilités dans le règlement des différends commerciaux par le dialogue. Lors des discussions franches et constructives qui ont suivi, les deux parties sont convenues de traiter les différends et de poursuivre les consultations.

La Chine a exprimé sa ferme opposition à l'augmentation unilatérale des droits de douane par les Etats-Unis et a affirmé sa position ferme selon laquelle elle devrait prendre les contre-mesures nécessaires, indique le document.

La Chine a souligné une fois de plus que les accords commerciaux devaient être fondés sur l'égalité et le bénéfice mutuel. La Chine ne fera jamais de compromis sur les grands principes concernant ses intérêts fondamentaux, souligne le livre blanc.

"L'une des conditions préalables à un accord commercial est que les Etats-Unis suppriment tous les droits de douane supplémentaires imposés sur les exportations chinoises et que l'achat de produits américains par la Chine soit être réaliste tout en veillant à ce qu'un juste équilibre dans le texte de l'accord soit atteint pour servir les intérêts communs des deux parties", ajoute le livre blanc.

010020070770000000000000011107421381109071