french.xinhuanet.com
 

Un haut responsable chinois exhorte le FMI à faire progresser les réformes des quotes-parts et de la gouvernance

 
French.xinhuanet.com | Publié le 2019-04-14 à 06:12

WASHINGTON, 13 avril (Xinhua) -- Un haut responsable chinois a exhorté le Fonds monétaire international (FMI) à faire progresser les réformes des quotes-parts et de la gouvernance, qui constituent des "préalables" pour que le FMI s'acquitte de ses responsabilités.

"La Chine soutient un FMI solide, reposant sur un système de quotes-parts et disposant de ressources adéquates pour préserver son rôle central au sein du filet de sécurité financière mondial", a dit Chen Yulu, vice-gouverneur de la Banque populaire de Chine (banque centrale), dans un communiqué diffusé lors d'une réunion du Comité monétaire et financier international (CMFI) organisée en marge des réunions de printemps du FMI et de la Banque mondiale à Washington.

"Le Sommet du G20 et les réunions du CMFI ont pris plusieurs engagements visant à conclure la quinzième révision générale des quotes-parts conformément au calendrier convenu, afin que les quotes-parts des économies dynamiques puissent augmenter et correspondre à leurs positions relatives dans l'économie mondiale", a dit M. Chen dans le communiqué, qui a été publié samedi sur le site Web du FMI.

"Nous devons garder présente à l'esprit la très grande importance de ces engagements", a-t-il dit.

Le vice-gouverneur de la banque centrale chinoise a souligné que la réforme des quotes-parts du FMI doit objectivement refléter les positions relatives des pays membres dans l'économie mondiale, et renforcer la voix et la représentation des économies de marché émergentes et des pays en développement.

"L'écart entre les quotes-parts effectives et calculées doit être comblé d'une manière constructive et la distorsion structurelle des quotes-parts doit être réduite," a-t-il ajouté.

"Un large front s'est constitué entre nos membres pour veiller à ce que le FMI reste fort et conserve des ressources suffisantes de façon à ce qu'il puisse jouer son rôle en tant que filet de sécurité financière mondial en cas de ralentissement économique", a dit à Xinhua, lors d'une récente interview, le directeur général adjoint du FMI, Zhang Tao.

"Tout en allant de l'avant, nous restons également attachés au réalignement des quotes-parts afin de refléter plus précisément la représentation des membres", a dit M. Zhang.

M. Chen a également exhorté le FMI à continuer à soutenir "un système commercial multilatéral ouvert, inclusif et basé sur des règles.''

"Fort de ses 189 pays membres, le FMI bénéficie d'avantages spéciaux, fait confiance au renforcement de la coordination et de la coopération internationales et peut jouer un rôle encore plus grand", a-t-il dit.

Selon le gouverneur adjoint, la Chine veut renforcer la coopération avec toutes les parties afin de protéger et d'améliorer les règles internationales, de promouvoir des politiques commerciales plus ouvertes, plus stables et plus transparentes, de soutenir la libéralisation et la facilitation du commerce et de l'investissement, et de s'opposer au protectionnisme commercial.

"Toutes les parties doivent continuer à défendre le renforcement de la coopération dans le cadre multilatéral, éviter les faux pas en matière politique, renforcer la résilience, et faire face conjointement aux défis mondiaux", a dit M. Chen.

 
Vous avez une question, une remarque, des suggestions ? Contactez notre équipe de rédaction par email à xinhuanet_french@news.cn

Un haut responsable chinois exhorte le FMI à faire progresser les réformes des quotes-parts et de la gouvernance

French.xinhuanet.com | Publié le 2019-04-14 à 06:12

WASHINGTON, 13 avril (Xinhua) -- Un haut responsable chinois a exhorté le Fonds monétaire international (FMI) à faire progresser les réformes des quotes-parts et de la gouvernance, qui constituent des "préalables" pour que le FMI s'acquitte de ses responsabilités.

"La Chine soutient un FMI solide, reposant sur un système de quotes-parts et disposant de ressources adéquates pour préserver son rôle central au sein du filet de sécurité financière mondial", a dit Chen Yulu, vice-gouverneur de la Banque populaire de Chine (banque centrale), dans un communiqué diffusé lors d'une réunion du Comité monétaire et financier international (CMFI) organisée en marge des réunions de printemps du FMI et de la Banque mondiale à Washington.

"Le Sommet du G20 et les réunions du CMFI ont pris plusieurs engagements visant à conclure la quinzième révision générale des quotes-parts conformément au calendrier convenu, afin que les quotes-parts des économies dynamiques puissent augmenter et correspondre à leurs positions relatives dans l'économie mondiale", a dit M. Chen dans le communiqué, qui a été publié samedi sur le site Web du FMI.

"Nous devons garder présente à l'esprit la très grande importance de ces engagements", a-t-il dit.

Le vice-gouverneur de la banque centrale chinoise a souligné que la réforme des quotes-parts du FMI doit objectivement refléter les positions relatives des pays membres dans l'économie mondiale, et renforcer la voix et la représentation des économies de marché émergentes et des pays en développement.

"L'écart entre les quotes-parts effectives et calculées doit être comblé d'une manière constructive et la distorsion structurelle des quotes-parts doit être réduite," a-t-il ajouté.

"Un large front s'est constitué entre nos membres pour veiller à ce que le FMI reste fort et conserve des ressources suffisantes de façon à ce qu'il puisse jouer son rôle en tant que filet de sécurité financière mondial en cas de ralentissement économique", a dit à Xinhua, lors d'une récente interview, le directeur général adjoint du FMI, Zhang Tao.

"Tout en allant de l'avant, nous restons également attachés au réalignement des quotes-parts afin de refléter plus précisément la représentation des membres", a dit M. Zhang.

M. Chen a également exhorté le FMI à continuer à soutenir "un système commercial multilatéral ouvert, inclusif et basé sur des règles.''

"Fort de ses 189 pays membres, le FMI bénéficie d'avantages spéciaux, fait confiance au renforcement de la coordination et de la coopération internationales et peut jouer un rôle encore plus grand", a-t-il dit.

Selon le gouverneur adjoint, la Chine veut renforcer la coopération avec toutes les parties afin de protéger et d'améliorer les règles internationales, de promouvoir des politiques commerciales plus ouvertes, plus stables et plus transparentes, de soutenir la libéralisation et la facilitation du commerce et de l'investissement, et de s'opposer au protectionnisme commercial.

"Toutes les parties doivent continuer à défendre le renforcement de la coopération dans le cadre multilatéral, éviter les faux pas en matière politique, renforcer la résilience, et faire face conjointement aux défis mondiaux", a dit M. Chen.

010020070770000000000000011107421379747671