french.xinhuanet.com
 

Un ressortissant suisse condamné à dix ans de prison pour liens avec les auteurs du meurtre de deux touristes scandinaves au Maroc

 
French.xinhuanet.com | Publié le 2019-04-13 à 03:52

RABAT, 12 avril (Xinhua) -- La justice marocaine a condamné à dix ans de prison ferme un ressortissant suisse pour liens avec les auteurs du meurtre de deux touristes scandinaves, perpétré le 17 décembre dans la commune d'Imlil (province d'El Haouz, sud du Maroc), a-t-on appris vendredi des sources judiciaires.

Le prévenu, arrêté le 29 décembre 2018 dans la ville marocaine de Marrakech, a été poursuivi pour des faits "de constitution d'une bande en vue de préparer et commettre des actes terroristes visant à porter gravement atteinte à la sûreté de l'État, l'aide préméditée à des auteurs d'actes terroristes, l'entraînement de personnes en vue de rejoindre une organisation terroriste et apologie du terrorisme".

Ce technicien en publicité informatique a été reconnu coupable dans un dossier séparé par rapport à celui impliquant les 25 accusés dans l'affaire du double meurtre.

Le procureur général du roi près la Cour d'appel de Rabat avait déféré devant le juge d'instruction 25 individus, dont un ressortissant suisse, dans le cadre de l'enquête sur cette affaire, conformément à une requête visant à les interroger au sujet d'actes terroristes.

Un deuxième ressortissant suisse a été poursuivi dans la même affaire pour "constitution d'une bande en vue de préparer et commettre des actes terroristes dans le cadre d'un projet collectif visant à porter gravement atteinte à l'ordre public et apologie d'actes et d'organisation, ainsi que non-dénonciation de crimes terroristes".

Pour rappel, deux étudiantes, une Danoise (24 ans) et une Norvégienne (28 ans) ont été tuées dans la nuit du 16 au 17 décembre dans le sud du Maroc, où elles étaient en vacances. Leurs corps ont été découverts sur un site isolé du Haut-Atlas, dans un secteur prisé des amateurs de randonnée. Les deux victimes ont été décapitées.

Les autorités marocaines ont interpellé une vingtaine de personnes pour leurs liens présumés avec le double meurtre. L'affaire a suscité une vive émotion en Norvège, au Danemark mais aussi au Maroc.

L'instruction du double meurtre est toujours en cours.

 
Vous avez une question, une remarque, des suggestions ? Contactez notre équipe de rédaction par email à xinhuanet_french@news.cn

Un ressortissant suisse condamné à dix ans de prison pour liens avec les auteurs du meurtre de deux touristes scandinaves au Maroc

French.xinhuanet.com | Publié le 2019-04-13 à 03:52

RABAT, 12 avril (Xinhua) -- La justice marocaine a condamné à dix ans de prison ferme un ressortissant suisse pour liens avec les auteurs du meurtre de deux touristes scandinaves, perpétré le 17 décembre dans la commune d'Imlil (province d'El Haouz, sud du Maroc), a-t-on appris vendredi des sources judiciaires.

Le prévenu, arrêté le 29 décembre 2018 dans la ville marocaine de Marrakech, a été poursuivi pour des faits "de constitution d'une bande en vue de préparer et commettre des actes terroristes visant à porter gravement atteinte à la sûreté de l'État, l'aide préméditée à des auteurs d'actes terroristes, l'entraînement de personnes en vue de rejoindre une organisation terroriste et apologie du terrorisme".

Ce technicien en publicité informatique a été reconnu coupable dans un dossier séparé par rapport à celui impliquant les 25 accusés dans l'affaire du double meurtre.

Le procureur général du roi près la Cour d'appel de Rabat avait déféré devant le juge d'instruction 25 individus, dont un ressortissant suisse, dans le cadre de l'enquête sur cette affaire, conformément à une requête visant à les interroger au sujet d'actes terroristes.

Un deuxième ressortissant suisse a été poursuivi dans la même affaire pour "constitution d'une bande en vue de préparer et commettre des actes terroristes dans le cadre d'un projet collectif visant à porter gravement atteinte à l'ordre public et apologie d'actes et d'organisation, ainsi que non-dénonciation de crimes terroristes".

Pour rappel, deux étudiantes, une Danoise (24 ans) et une Norvégienne (28 ans) ont été tuées dans la nuit du 16 au 17 décembre dans le sud du Maroc, où elles étaient en vacances. Leurs corps ont été découverts sur un site isolé du Haut-Atlas, dans un secteur prisé des amateurs de randonnée. Les deux victimes ont été décapitées.

Les autorités marocaines ont interpellé une vingtaine de personnes pour leurs liens présumés avec le double meurtre. L'affaire a suscité une vive émotion en Norvège, au Danemark mais aussi au Maroc.

L'instruction du double meurtre est toujours en cours.

010020070770000000000000011106061379727381