french.xinhuanet.com
 

Les missions sont plus efficaces grâce aux femmes casques bleus, selon le secrétaire général de l'ONU

 
French.xinhuanet.com | Publié le 2019-04-12 à 03:12


 (Xinhua/Li Muzi)

NEW YORK (Nations Unies), 11 avril (Xinhua) -- Le secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, a demandé jeudi que davantage de femmes fassent partie des missions de maintien de la paix, estimant qu'elles rendent ces missions plus efficaces.

"L'une de nos priorités est d'augmenter le nombre de femmes - en civil et en uniforme - au sein des missions de maintien de la paix, un secteur dans lequel nous devons vraiment progresser. Ce n'est pas seulement une question de nombre, cela concerne également l'efficacité avec laquelle nous accomplissons nos missions", a-t-il dit au Conseil de sécurité lors d'un débat sur les femmes au sein des missions de maintien de la paix.

Des preuves démontrent que lorsque les femmes sont plus nombreuses au sein des casques bleus, les réponses en termes de protection sont plus crédibles et satisfont aux besoins de l'ensemble des membres des communautés locales, a expliqué M. Guterres.

Les femmes des unités de patrouille sont plus à même d'entrer en contact avec les hommes et les femmes dans les zones d'opération, d'accéder à des renseignements essentiels et de présenter un point de vue plus holistique des défis en matière de sécurité.

Il a été démontré que la présence de femmes aux postes de contrôle crée une atmosphère moins tendue et que lorsqu'il y a davantage de femmes au sein des contingents, les signalements de cas de violences sexuelles et sexistes sont plus nombreux et les cas d'exploitation sexuelle et d'abus sexuels en baisse, a dit M. Guterres.

Les femmes représentent aujourd'hui 13 % des observateurs et effectifs militaires déployés et 9 % des membres du personnel dans les unités de police, a-t-il fait savoir.

 
Vous avez une question, une remarque, des suggestions ? Contactez notre équipe de rédaction par email à xinhuanet_french@news.cn

Les missions sont plus efficaces grâce aux femmes casques bleus, selon le secrétaire général de l'ONU

French.xinhuanet.com | Publié le 2019-04-12 à 03:12


 (Xinhua/Li Muzi)

NEW YORK (Nations Unies), 11 avril (Xinhua) -- Le secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, a demandé jeudi que davantage de femmes fassent partie des missions de maintien de la paix, estimant qu'elles rendent ces missions plus efficaces.

"L'une de nos priorités est d'augmenter le nombre de femmes - en civil et en uniforme - au sein des missions de maintien de la paix, un secteur dans lequel nous devons vraiment progresser. Ce n'est pas seulement une question de nombre, cela concerne également l'efficacité avec laquelle nous accomplissons nos missions", a-t-il dit au Conseil de sécurité lors d'un débat sur les femmes au sein des missions de maintien de la paix.

Des preuves démontrent que lorsque les femmes sont plus nombreuses au sein des casques bleus, les réponses en termes de protection sont plus crédibles et satisfont aux besoins de l'ensemble des membres des communautés locales, a expliqué M. Guterres.

Les femmes des unités de patrouille sont plus à même d'entrer en contact avec les hommes et les femmes dans les zones d'opération, d'accéder à des renseignements essentiels et de présenter un point de vue plus holistique des défis en matière de sécurité.

Il a été démontré que la présence de femmes aux postes de contrôle crée une atmosphère moins tendue et que lorsqu'il y a davantage de femmes au sein des contingents, les signalements de cas de violences sexuelles et sexistes sont plus nombreux et les cas d'exploitation sexuelle et d'abus sexuels en baisse, a dit M. Guterres.

Les femmes représentent aujourd'hui 13 % des observateurs et effectifs militaires déployés et 9 % des membres du personnel dans les unités de police, a-t-il fait savoir.

010020070770000000000000011106061379696411