french.xinhuanet.com
 

(Deux Sessions) La Chine ne laissera pas les indicateurs économiques sortir des fourchettes appropriées

 
French.xinhuanet.com | Publié le 2019-03-15 à 14:52


(Xinhua/Xing Guangli)

BEIJING, 15 mars (Xinhua) -- L'adoption d'une fourchette cible de PIB en 2019, est conforme à la volonté du gouvernement chinois de ne pas laisser les principaux indicateurs économiques sortir des fourchettes appropriées, a déclaré vendredi le Premier ministre chinois Li Keqiang.

L'objectif de croissance du PIB de 6% à 6,5% pour 2019 est compatible avec l'expansion du PIB de 6,6% réalisée l'année dernière, a annoncé M. Li lors d'une conférence de presse à l'issue de la clôture de la session législative annuelle, ajoutant que le nouvel objectif avait envoyé un message de stabilité au marché.

D'après lui, l'ajustement à la baisse de l'objectif de croissance du PIB a été fait dans le contexte d'un ralentissement de l'économie mondiale, alors que plusieurs organisations internationales ont récemment abaissé leurs prévisions pour la croissance mondiale de cette année.

Le taux de croissance du PIB de 6,6% en 2018 n'a pas été réalisé facilement, et l'objectif de 6% à 6,5% sera une croissance sur un chiffre de base très élevé, a-t-il noté. "Le maintien d'une croissance stable de l'économie chinoise est en soi un progrès important".

M. Li a indiqué qu'un déluge de mesures de relance n'était pas une option viable, car cela pourrait fonctionner à court terme, mais pourrait entraîner des problèmes futurs, et le choix de la Chine est "de dynamiser les acteurs du marché pour contrer la pression à la baisse".

La Chine compte plus de 100 entités du marché, dont la vitalité créera une énergie incalculable une fois totalement libérée, a déclaré M. Li, réaffirmant que la Chine continuerait de réduire les impôts et les frais, de simplifier l'administration, de favoriser de nouveaux moteurs de croissance, d'élargir l'accès au marché et d'uniformiser les règles du jeu pour tous les acteurs du marché.

Selon lui, la Chine dispose d'une marge de manoeuvre pour faire face à d'éventuelles incertitudes cette année, telles que la hausse du ratio déficit/PIB, ou l'utilisation d'autres instruments comme le ratio de réserves obligatoires et les taux d'intérêt.

"Nous n'allons pas vers un assouplissement monétaire, mais tentons de fournir un soutien efficace à l'économie réelle", a-t-il souligné.

Face à toutes les nouvelles circonstances, la Chine restera fermement ancrée dans ses réalités et adoptera une vision à long terme pour maintenir la stabilité de sa croissance économique et une dynamique du développement économique inchangée pour le long terme, a-t-il indiqué.

"L'économie chinoise demeurera un important point d'ancrage de stabilité pour l'économie mondiale", a-t-il ajouté.

 
Vous avez une question, une remarque, des suggestions ? Contactez notre équipe de rédaction par email à xinhuanet_french@news.cn

(Deux Sessions) La Chine ne laissera pas les indicateurs économiques sortir des fourchettes appropriées

French.xinhuanet.com | Publié le 2019-03-15 à 14:52


(Xinhua/Xing Guangli)

BEIJING, 15 mars (Xinhua) -- L'adoption d'une fourchette cible de PIB en 2019, est conforme à la volonté du gouvernement chinois de ne pas laisser les principaux indicateurs économiques sortir des fourchettes appropriées, a déclaré vendredi le Premier ministre chinois Li Keqiang.

L'objectif de croissance du PIB de 6% à 6,5% pour 2019 est compatible avec l'expansion du PIB de 6,6% réalisée l'année dernière, a annoncé M. Li lors d'une conférence de presse à l'issue de la clôture de la session législative annuelle, ajoutant que le nouvel objectif avait envoyé un message de stabilité au marché.

D'après lui, l'ajustement à la baisse de l'objectif de croissance du PIB a été fait dans le contexte d'un ralentissement de l'économie mondiale, alors que plusieurs organisations internationales ont récemment abaissé leurs prévisions pour la croissance mondiale de cette année.

Le taux de croissance du PIB de 6,6% en 2018 n'a pas été réalisé facilement, et l'objectif de 6% à 6,5% sera une croissance sur un chiffre de base très élevé, a-t-il noté. "Le maintien d'une croissance stable de l'économie chinoise est en soi un progrès important".

M. Li a indiqué qu'un déluge de mesures de relance n'était pas une option viable, car cela pourrait fonctionner à court terme, mais pourrait entraîner des problèmes futurs, et le choix de la Chine est "de dynamiser les acteurs du marché pour contrer la pression à la baisse".

La Chine compte plus de 100 entités du marché, dont la vitalité créera une énergie incalculable une fois totalement libérée, a déclaré M. Li, réaffirmant que la Chine continuerait de réduire les impôts et les frais, de simplifier l'administration, de favoriser de nouveaux moteurs de croissance, d'élargir l'accès au marché et d'uniformiser les règles du jeu pour tous les acteurs du marché.

Selon lui, la Chine dispose d'une marge de manoeuvre pour faire face à d'éventuelles incertitudes cette année, telles que la hausse du ratio déficit/PIB, ou l'utilisation d'autres instruments comme le ratio de réserves obligatoires et les taux d'intérêt.

"Nous n'allons pas vers un assouplissement monétaire, mais tentons de fournir un soutien efficace à l'économie réelle", a-t-il souligné.

Face à toutes les nouvelles circonstances, la Chine restera fermement ancrée dans ses réalités et adoptera une vision à long terme pour maintenir la stabilité de sa croissance économique et une dynamique du développement économique inchangée pour le long terme, a-t-il indiqué.

"L'économie chinoise demeurera un important point d'ancrage de stabilité pour l'économie mondiale", a-t-il ajouté.

010020070770000000000000011107401378978151