french.xinhuanet.com
 

Dépolluer l'eau est une priorité, assure le PM irakien

 
French.xinhuanet.com | Publié le 2019-02-11 à 09:32

BAGDAD, 10 février (Xinhua) -- Le Premier ministre irakien Adel Abdel Mahdi a estimé dimanche que la dépollution de l'eau était une priorité pour le nouveau gouvernement qu'il dirige, appelant par ailleurs à accroître les réserves en exploitant davantage l'eau de pluie.

Lors d'un comité interministériel sur la lutte contre la pollution des eaux, en présence notamment du ministre de la Santé et de l'Environnement Aladin al-Alwan, M. Mahdi a qualifié cette question de "priorité" pour le nouveau gouvernement formé cet automne.

Dans un communiqué relayé par la presse locale, il a assuré que les autorités avaient pris des mesures et "mis en oeuvre des plans de limitation de la contamination des eaux et de garantie d'une utilisation optimale des ressources en eau".

Des milliers d'Irakiens ont été hospitalisés l'an dernier après avoir consommé une eau potable qui s'est avérée impure dans la région méridionale de Bassorah, à plus de 500km au sud de Bagdad, provoquant des émeutes.

 
Vous avez une question, une remarque, des suggestions ? Contactez notre équipe de rédaction par email à xinhuanet_french@news.cn

Dépolluer l'eau est une priorité, assure le PM irakien

French.xinhuanet.com | Publié le 2019-02-11 à 09:32

BAGDAD, 10 février (Xinhua) -- Le Premier ministre irakien Adel Abdel Mahdi a estimé dimanche que la dépollution de l'eau était une priorité pour le nouveau gouvernement qu'il dirige, appelant par ailleurs à accroître les réserves en exploitant davantage l'eau de pluie.

Lors d'un comité interministériel sur la lutte contre la pollution des eaux, en présence notamment du ministre de la Santé et de l'Environnement Aladin al-Alwan, M. Mahdi a qualifié cette question de "priorité" pour le nouveau gouvernement formé cet automne.

Dans un communiqué relayé par la presse locale, il a assuré que les autorités avaient pris des mesures et "mis en oeuvre des plans de limitation de la contamination des eaux et de garantie d'une utilisation optimale des ressources en eau".

Des milliers d'Irakiens ont été hospitalisés l'an dernier après avoir consommé une eau potable qui s'est avérée impure dans la région méridionale de Bassorah, à plus de 500km au sud de Bagdad, provoquant des émeutes.

010020070770000000000000011107421378123571