french.xinhuanet.com
 

Chine : les livreurs de nourriture poursuivent leurs rêves en ville

 
French.xinhuanet.com | Publié le 2019-02-08 à 13:12

HEFEI, 8 février (Xinhua) - Alors que des millions de Chinois rentrent chez eux pour la fête du Printemps, de nombreux livreurs de nourriture (Waimai Xiaoge) ne rentreront pas chez eux, mais continueront à travailler.

La plupart de ces livreurs assidus - qui viennent de régions rurales - choisissent de rester sur leur vélo électrique dans les rues de la ville pour apporter de la nourriture à des familles ou à des employés de bureaux, à la recherche d'une vie prospère.

NOURRIR LES VILLES

Wang Wei se dirige vers sa moto électrique, la démarre et disparaît dans la nuit de Beijing. La ville se prépare pour la fête du Printemps, mais il est toujours sur la route.

"Notre mission consiste à faire en sorte que la nourriture arrive à l'heure, malgré les mauvaises conditions météorologiques et les jours de congés", a indiqué M. Wang. Il a géré plus de 11.000 commandes et parcouru plus de 80.000 kilomètres l'année dernière, ce qui équivaut à faire deux fois le tour de la Terre.

Il a continué à travailler lors du Nouvel An lunaire pendant trois années consécutives depuis qu'il a rejoint Fengniao Delivery et est devenu un livreur à plein temps fin 2016. Fengniao, du groupe Alibaba, est responsable des services de livraison de ce dernier, notamment pour sa branche de restauration "ele.me".

Après une journée chargée, il a confié ses livraisons à un collègue travaillant à temps partiel la nuit. Il a déjà envoyé des bonbons et de la nourriture comme cadeaux du Nouvel An à ses parents et à ses enfants dans sa ville natale.

La plupart des livreurs rentrent quelques jours avant pour le réveillon du Nouvel An avec leurs familles et retournent au travail avant leurs clients. Mais rester sur la route pendant le Nouvel An présente des avantages, avec un salaire quotidien et des primes plus élevés.

Ceux qui ont décidé de travailler pendant la semaine de vacances officielles et de rentrer chez eux après les vacances se verront rembourser leurs frais de voyage par les sociétés de livraison, a indiqué Meituan-Dianping, l'un des plus importants fournisseurs de services à la demande en ligne de Chine.

GAGNER DE L'ARGENT ET SAUVER DES VIES

L'observateur du marché domestique de l'Internet, iiMedia Research, a estimé que le marché chinois de la restauration en ligne comptait environ 355 millions de clients, générant une valeur de production de 240 milliards de yuans (35,8 milliards de dollars) en 2018.

Les plates-formes de distribution alimentaire comme ele.me et Meituan-Dianping ont créé des millions d'emplois pour les jeunes travailleurs migrants ruraux. Les rapports sur les livreurs publiés par les deux sociétés montrent que 77% de leurs 5,7 millions de livreurs enregistrés proviennent de zones rurales.

Avec un âge moyen de 29 ans, chaque livreur de Fengniao a réalisé environ 48 commandes par jour, totalisant une distance de 150 kilomètres, selon le rapport Insight 2018 de Fengniao sur les livreurs.

Ils ont pris la forme de "vaisseaux capillaires" des villes et leur service est désormais intégré à la vie urbaine.

Le rapport montre que le revenu d'un livreur de Fengniao a été de 4.000 à 8.000 yuans par mois, dépassant ainsi le salaire mensuel moyen de 3.813 yuans en 2017 pour les employés du secteur privé urbain.

Beaucoup de jeunes travailleurs ruraux qui choisissent de livrer de la nourriture comme premier emploi s'installent dans des villes avec un salaire décent pour subvenir aux besoins de leurs familles. Selon un récent rapport de Meituan-Dianping, la moitié de ses 2,7 millions de livreurs ont représenté la principale source de revenus de leur ménage.

Ils se dressent sur leur vélo électrique, et poursuivent leurs rêves.

En novembre dernier, Yu Chaoqun, un livreur de Meituan, âgé d'une vingtaine d'années, a plongé dans une rivière glacée de la ville de Yanji, dans la province chinoise du Jilin (nord-est), pour sauver une femme coincée dans sa voiture en train de se noyer.

"Je n'ai pas beaucoup réfléchi", a confié M. Yu. "Elle serait morte si je n'avais pas sauté dans l'eau". Il a eu de la chance que lui et cette femme soient sains et saufs.

Lors de la cérémonie annuelle de remise des prix de Meituan, le 17 janvier, Wang Puzhong, vice-président principal de la société, a félicité M. Yu pour son acte courageux.

"Comme le veut le dicton : si le livreur a du retard dans sa livraison, calmez-vous. Il sauve peut-être le monde", a déclaré M. Wang.

AVOIR UN MEILLEUR AVENIR

Des millions de jeunes livreurs ont leurs propres objectifs et aspirations dans la vie. Ils ont soif de connaissances, veulent gagner de l'argent et également le respect d'autrui.

Près de 10% des livreurs de Meituan travaillent sur leur développement personnel en étudiant en ligne. La société a signé un accord de coopération avec l'Université Tsinghua l'année dernière, fournissant à ses employés un demi-million de comptes gratuits sur XuetangX, une plate-forme de MOOC créée par l'université.

"J'ai remboursé toutes les dettes de la maison et ses aménagements l'année dernière", a précisé Wang Wei, qui a travaillé en tant que livreur pendant plusieurs années. Il a mis 400.000 yuans de côté et a construit une maison de deux étages dans sa ville natale du Shanxi (nord).

Cette année, il voudrait travailler davantage, car il souhaite acheter une voiture et retourner dans sa ville natale pour la fête du Printemps l'année prochaine.

 
Vous avez une question, une remarque, des suggestions ? Contactez notre équipe de rédaction par email à xinhuanet_french@news.cn

Chine : les livreurs de nourriture poursuivent leurs rêves en ville

French.xinhuanet.com | Publié le 2019-02-08 à 13:12

HEFEI, 8 février (Xinhua) - Alors que des millions de Chinois rentrent chez eux pour la fête du Printemps, de nombreux livreurs de nourriture (Waimai Xiaoge) ne rentreront pas chez eux, mais continueront à travailler.

La plupart de ces livreurs assidus - qui viennent de régions rurales - choisissent de rester sur leur vélo électrique dans les rues de la ville pour apporter de la nourriture à des familles ou à des employés de bureaux, à la recherche d'une vie prospère.

NOURRIR LES VILLES

Wang Wei se dirige vers sa moto électrique, la démarre et disparaît dans la nuit de Beijing. La ville se prépare pour la fête du Printemps, mais il est toujours sur la route.

"Notre mission consiste à faire en sorte que la nourriture arrive à l'heure, malgré les mauvaises conditions météorologiques et les jours de congés", a indiqué M. Wang. Il a géré plus de 11.000 commandes et parcouru plus de 80.000 kilomètres l'année dernière, ce qui équivaut à faire deux fois le tour de la Terre.

Il a continué à travailler lors du Nouvel An lunaire pendant trois années consécutives depuis qu'il a rejoint Fengniao Delivery et est devenu un livreur à plein temps fin 2016. Fengniao, du groupe Alibaba, est responsable des services de livraison de ce dernier, notamment pour sa branche de restauration "ele.me".

Après une journée chargée, il a confié ses livraisons à un collègue travaillant à temps partiel la nuit. Il a déjà envoyé des bonbons et de la nourriture comme cadeaux du Nouvel An à ses parents et à ses enfants dans sa ville natale.

La plupart des livreurs rentrent quelques jours avant pour le réveillon du Nouvel An avec leurs familles et retournent au travail avant leurs clients. Mais rester sur la route pendant le Nouvel An présente des avantages, avec un salaire quotidien et des primes plus élevés.

Ceux qui ont décidé de travailler pendant la semaine de vacances officielles et de rentrer chez eux après les vacances se verront rembourser leurs frais de voyage par les sociétés de livraison, a indiqué Meituan-Dianping, l'un des plus importants fournisseurs de services à la demande en ligne de Chine.

GAGNER DE L'ARGENT ET SAUVER DES VIES

L'observateur du marché domestique de l'Internet, iiMedia Research, a estimé que le marché chinois de la restauration en ligne comptait environ 355 millions de clients, générant une valeur de production de 240 milliards de yuans (35,8 milliards de dollars) en 2018.

Les plates-formes de distribution alimentaire comme ele.me et Meituan-Dianping ont créé des millions d'emplois pour les jeunes travailleurs migrants ruraux. Les rapports sur les livreurs publiés par les deux sociétés montrent que 77% de leurs 5,7 millions de livreurs enregistrés proviennent de zones rurales.

Avec un âge moyen de 29 ans, chaque livreur de Fengniao a réalisé environ 48 commandes par jour, totalisant une distance de 150 kilomètres, selon le rapport Insight 2018 de Fengniao sur les livreurs.

Ils ont pris la forme de "vaisseaux capillaires" des villes et leur service est désormais intégré à la vie urbaine.

Le rapport montre que le revenu d'un livreur de Fengniao a été de 4.000 à 8.000 yuans par mois, dépassant ainsi le salaire mensuel moyen de 3.813 yuans en 2017 pour les employés du secteur privé urbain.

Beaucoup de jeunes travailleurs ruraux qui choisissent de livrer de la nourriture comme premier emploi s'installent dans des villes avec un salaire décent pour subvenir aux besoins de leurs familles. Selon un récent rapport de Meituan-Dianping, la moitié de ses 2,7 millions de livreurs ont représenté la principale source de revenus de leur ménage.

Ils se dressent sur leur vélo électrique, et poursuivent leurs rêves.

En novembre dernier, Yu Chaoqun, un livreur de Meituan, âgé d'une vingtaine d'années, a plongé dans une rivière glacée de la ville de Yanji, dans la province chinoise du Jilin (nord-est), pour sauver une femme coincée dans sa voiture en train de se noyer.

"Je n'ai pas beaucoup réfléchi", a confié M. Yu. "Elle serait morte si je n'avais pas sauté dans l'eau". Il a eu de la chance que lui et cette femme soient sains et saufs.

Lors de la cérémonie annuelle de remise des prix de Meituan, le 17 janvier, Wang Puzhong, vice-président principal de la société, a félicité M. Yu pour son acte courageux.

"Comme le veut le dicton : si le livreur a du retard dans sa livraison, calmez-vous. Il sauve peut-être le monde", a déclaré M. Wang.

AVOIR UN MEILLEUR AVENIR

Des millions de jeunes livreurs ont leurs propres objectifs et aspirations dans la vie. Ils ont soif de connaissances, veulent gagner de l'argent et également le respect d'autrui.

Près de 10% des livreurs de Meituan travaillent sur leur développement personnel en étudiant en ligne. La société a signé un accord de coopération avec l'Université Tsinghua l'année dernière, fournissant à ses employés un demi-million de comptes gratuits sur XuetangX, une plate-forme de MOOC créée par l'université.

"J'ai remboursé toutes les dettes de la maison et ses aménagements l'année dernière", a précisé Wang Wei, qui a travaillé en tant que livreur pendant plusieurs années. Il a mis 400.000 yuans de côté et a construit une maison de deux étages dans sa ville natale du Shanxi (nord).

Cette année, il voudrait travailler davantage, car il souhaite acheter une voiture et retourner dans sa ville natale pour la fête du Printemps l'année prochaine.

010020070770000000000000011107401378066591