french.xinhuanet.com
 

Côte d'Ivoire : une troupe artistique chinoise à Abidjan pour la célébration de la fête du printemps

 
French.xinhuanet.com | Publié le 2019-01-22 à 20:41


(Xinhua/Zheng Yangzi)

ABIDJAN, 22 janvier (Xinhua) -- Une soirée de gala animée par la Troupe de danse et de chant de l'Orient, arrivée expressément de Chine, a constitué le point culminant de la célébration lundi à Abidjan du nouvel an chinois ou Fête du printemps.

Dans un recueil de chants et de danses accompagné d'une scénographie époustouflante et tout en beauté, les artistes chinois ont étalé leur aisance et leur agilité, arrachant à chaque passage les ovations nourries des près de 2.000 ressortissants chinois et invités locaux qui avaient pris d'assaut la salle François Lougah-Ernesto Djédjé du Palais de la Culture d'Abidjan, débordant le maximum de sa capacité.

Enchaînant opéra, aspects traditionnels et modernes chinois et éléments africains, la troupe a su tenir en haleine pendant deux heures les invités de l'ambassadeur de Chine en Côte d'Ivoire, Tang Weibin.

Peu avant le récital, Tang Weibin a proposé à ses invités de porter un toast à la prospérité et à la paix en Chine et en Côte d'Ivoire, au bonheur et au bien-être des peuples chinois et ivoirien au seuil du nouvel an chinois.

Il a fait remarquer que l'année écoulée avait été marquée par des "événements exceptionnels" en Chine.

"40 ans après la mise en oeuvre de la politique de la Réforme et de l'Ouverture sur l'extérieur, nous avons réussi à maintenir une croissance économique stable dans un contexte international complexe et changeant", a-t-il affirmé.

Tang Weibin s'est félicité de l'adhésion de plus en plus forte à l'Initiative la Ceinture et la Route, estimant à 170 le nombre de partenaires ayant signé des accords de coopération avec la Chine dans ce cadre.

"Les échanges commerciaux entre la Chine et les pays le long de la Ceinture et la Route ont atteint les six trillions de dollars américains, les investissements chinois dans ces pays sont à hauteur de plus de 80 milliards de dollars américains, y créant plus de 240.000 emplois", a-t-il indiqué.

A l'en croire, l'Initiative est devenue "le bien public le plus apprécié et la plus grande plateforme de coopération internationale dans le monde ".

Le diplomate chinois a également rappelé l'organisation "réussie" par la Chine de la première édition de l'Exposition internationale des importations, qui constitue à ses yeux une mesure majeure lancée par la Chine en vue de poursuivre l'ouverture de son marché sur l'extérieur mais également un signal fort de son pays en vue d'assumer "ses responsabilités dans la construction en commun d'une économie mondiale ouverte".

Concernant l'Afrique, Tang Weibin est revenu sur le sommet de Beijing du Forum sur la coopération sino-africaine soldé par les "8 initiatives majeures" visant une "centaine de mesures concrètes" en faveur de l'Afrique qui mettent l'accent sur "la solidarité et la communauté de destin entre la Chine et ses pays frères de l'Afrique".

L'ambassadeur de Chine a insisté sur les principes de la coopération chinoise fondés sur, entre autres, la non-ingérence dans les affaires intérieures africaines et la non-association de l'aide chinoise avec des conditions politiques qui ont donné "un modèle d'autodiscipline à la coopération internationale avec l'Afrique".

Selon lui, en 2018, l'ouverture et la coopération ont constitué "le ton principal et constant" de la diplomatie chinoise.

Tang Weibin se dit convaincu qu'avec la poursuite de sa réforme et de son ouverture, "la Chine injectera de nouvelles vitalités à la croissance mondiale, apportera une paix plus durable, et libérera davantage d'énergies positives au monde dans les 40 prochaines années".

Avec la Côte d'Ivoire, 2018 a été une année "extraordinaire" et "particulièrement fructueuse" pour la coopération sino-ivoirienne, hissée au niveau de partenariat de coopération stratégique globale après la visite d'Etat d'Alassane Ouattara en Chine et sa participation au sommet de Beijing du Forum sur la coopération sino-africaine.

"La Chine est devenue le premier bailleur de fonds bilatéral, la première source d'importation et le troisième partenaire commercial de la Côte d'Ivoire", souligne Tang Weibin tout en notant une coopération économique et commerciale "en plein essor", une multiplication des échanges culturels et interpersonnels entre les deux pays qui ont fêté l'année dernière 35 ans de relations diplomatiques.

L'ambassadeur de Chine a évoqué les projets financés par la Chine tels le projet de réhabilitation et de développement du réseau d'électricité national de Côte d'Ivoire, la construction de l'autoroute Tiébissou-Bouaké, ainsi que des projets comme le stade olympique d'Ebimpé, le lycée d'excellence à Grand-Bassam et la réalisation de plusieurs autres ouvrages importants.

"La Chine et la Côte d'Ivoire pourront réaliser de grands exploits dans le développement de leur partenariat", assure Tang Weibin, espérant que l'année nouvelle permettra aux deux parties de maintenir "une coordination étroite pour assurer une bonne mise en oeuvre" des projets en cours afin de "construire ensemble une communauté de destin Chine-Côte d'Ivoire encore plus solide".

   1 2 3   

 
Vous avez une question, une remarque, des suggestions ? Contactez notre équipe de rédaction par email à xinhuanet_french@news.cn

Côte d'Ivoire : une troupe artistique chinoise à Abidjan pour la célébration de la fête du printemps

French.xinhuanet.com | Publié le 2019-01-22 à 20:41


(Xinhua/Zheng Yangzi)

ABIDJAN, 22 janvier (Xinhua) -- Une soirée de gala animée par la Troupe de danse et de chant de l'Orient, arrivée expressément de Chine, a constitué le point culminant de la célébration lundi à Abidjan du nouvel an chinois ou Fête du printemps.

Dans un recueil de chants et de danses accompagné d'une scénographie époustouflante et tout en beauté, les artistes chinois ont étalé leur aisance et leur agilité, arrachant à chaque passage les ovations nourries des près de 2.000 ressortissants chinois et invités locaux qui avaient pris d'assaut la salle François Lougah-Ernesto Djédjé du Palais de la Culture d'Abidjan, débordant le maximum de sa capacité.

Enchaînant opéra, aspects traditionnels et modernes chinois et éléments africains, la troupe a su tenir en haleine pendant deux heures les invités de l'ambassadeur de Chine en Côte d'Ivoire, Tang Weibin.

Peu avant le récital, Tang Weibin a proposé à ses invités de porter un toast à la prospérité et à la paix en Chine et en Côte d'Ivoire, au bonheur et au bien-être des peuples chinois et ivoirien au seuil du nouvel an chinois.

Il a fait remarquer que l'année écoulée avait été marquée par des "événements exceptionnels" en Chine.

"40 ans après la mise en oeuvre de la politique de la Réforme et de l'Ouverture sur l'extérieur, nous avons réussi à maintenir une croissance économique stable dans un contexte international complexe et changeant", a-t-il affirmé.

Tang Weibin s'est félicité de l'adhésion de plus en plus forte à l'Initiative la Ceinture et la Route, estimant à 170 le nombre de partenaires ayant signé des accords de coopération avec la Chine dans ce cadre.

"Les échanges commerciaux entre la Chine et les pays le long de la Ceinture et la Route ont atteint les six trillions de dollars américains, les investissements chinois dans ces pays sont à hauteur de plus de 80 milliards de dollars américains, y créant plus de 240.000 emplois", a-t-il indiqué.

A l'en croire, l'Initiative est devenue "le bien public le plus apprécié et la plus grande plateforme de coopération internationale dans le monde ".

Le diplomate chinois a également rappelé l'organisation "réussie" par la Chine de la première édition de l'Exposition internationale des importations, qui constitue à ses yeux une mesure majeure lancée par la Chine en vue de poursuivre l'ouverture de son marché sur l'extérieur mais également un signal fort de son pays en vue d'assumer "ses responsabilités dans la construction en commun d'une économie mondiale ouverte".

Concernant l'Afrique, Tang Weibin est revenu sur le sommet de Beijing du Forum sur la coopération sino-africaine soldé par les "8 initiatives majeures" visant une "centaine de mesures concrètes" en faveur de l'Afrique qui mettent l'accent sur "la solidarité et la communauté de destin entre la Chine et ses pays frères de l'Afrique".

L'ambassadeur de Chine a insisté sur les principes de la coopération chinoise fondés sur, entre autres, la non-ingérence dans les affaires intérieures africaines et la non-association de l'aide chinoise avec des conditions politiques qui ont donné "un modèle d'autodiscipline à la coopération internationale avec l'Afrique".

Selon lui, en 2018, l'ouverture et la coopération ont constitué "le ton principal et constant" de la diplomatie chinoise.

Tang Weibin se dit convaincu qu'avec la poursuite de sa réforme et de son ouverture, "la Chine injectera de nouvelles vitalités à la croissance mondiale, apportera une paix plus durable, et libérera davantage d'énergies positives au monde dans les 40 prochaines années".

Avec la Côte d'Ivoire, 2018 a été une année "extraordinaire" et "particulièrement fructueuse" pour la coopération sino-ivoirienne, hissée au niveau de partenariat de coopération stratégique globale après la visite d'Etat d'Alassane Ouattara en Chine et sa participation au sommet de Beijing du Forum sur la coopération sino-africaine.

"La Chine est devenue le premier bailleur de fonds bilatéral, la première source d'importation et le troisième partenaire commercial de la Côte d'Ivoire", souligne Tang Weibin tout en notant une coopération économique et commerciale "en plein essor", une multiplication des échanges culturels et interpersonnels entre les deux pays qui ont fêté l'année dernière 35 ans de relations diplomatiques.

L'ambassadeur de Chine a évoqué les projets financés par la Chine tels le projet de réhabilitation et de développement du réseau d'électricité national de Côte d'Ivoire, la construction de l'autoroute Tiébissou-Bouaké, ainsi que des projets comme le stade olympique d'Ebimpé, le lycée d'excellence à Grand-Bassam et la réalisation de plusieurs autres ouvrages importants.

"La Chine et la Côte d'Ivoire pourront réaliser de grands exploits dans le développement de leur partenariat", assure Tang Weibin, espérant que l'année nouvelle permettra aux deux parties de maintenir "une coordination étroite pour assurer une bonne mise en oeuvre" des projets en cours afin de "construire ensemble une communauté de destin Chine-Côte d'Ivoire encore plus solide".

   1 2 3   

010020070770000000000000011107421377658581