french.xinhuanet.com
 

Chine : la sonde lunaire Chang'e-4 change d'orbite pour se préparer à l'alunissage

 
French.xinhuanet.com | Publié le 2018-12-30 à 17:05


(Xinhua/Jiang Hongjing)

BEIJING, 30 décembre (Xinhua) -- La sonde lunaire chinoise Chang'e-4 est entrée sur l'orbite prévue dimanche matin pour se préparer au premier alunissage en douceur sur la face cachée de la Lune, a annoncé l'Administration nationale de l'espace de Chine.

La sonde est entrée sur une orbite lunaire elliptique avec le périsélène à environ 15 km et l'aposélène à environ 100 km, dimanche à 08h55 (heure de Beijing), a déclaré l'administration.

Depuis que la sonde Chang'e-4 est entrée sur l'orbite lunaire le 12 décembre, le centre de contrôle au sol à Beijing a ajusté l'orbite de la sonde à deux reprises, et a testé la liaison de communication entre la sonde et le satellite-relais Queqiao, qui est sur l'orbite de Halo autour du deuxième point de Lagrange (L2) du système Terre-Lune.

Les ingénieurs de l'espace ont également vérifié les instruments d'imagerie et les détecteurs de télémétrie sur la sonde pour se préparer à l'alunissage.

Le centre de contrôle choisira un moment approprié pour faire alunir la sonde sur la face cachée de la Lune, d'après la même source.

La sonde Chang'e-4, dotée d'un atterrisseur et d'un rover, a été lancée par une fusée porteuse Longue Marche-3B, le 8 décembre, depuis le centre de lancement de satellites de Xichang, dans la province chinoise du Sichuan (sud-ouest).

Comme le cycle de révolution de la Lune est le même que son cycle de rotation, le même côté fait toujours face à la Terre. L'autre côté, dont la majeure partie ne peut pas être vue depuis la Terre, est appelé la face cachée ou "face sombre" de la Lune, non pas parce qu'il est sombre, mais parce que la plus grande partie est inconnue.

La mission Chang'e-4 sera une étape clé pour révéler le côté mystérieux de la Lune.

Les tâches scientifiques de la mission Chang'e-4, dont l'observation radioastronomique à basse fréquence, l'arpentage du terrain et des reliefs, la détection de la composition minérale et de la structure superficielle de la surface lunaire et le mesurage du rayonnement neutronique et des atomes neutres, ont pour but d'étudier l'environnement de la face cachée de la Lune, a précisé l'administration.

La Chine a promu la coopération internationale dans son programme d'exploration lunaire, avec quatre charges utiles scientifiques de la mission Chang'e-4 développées par des scientifiques des Pays-Bas, d'Allemagne, de Suède et d'Arabie saoudite.

 
Vous avez une question, une remarque, des suggestions ? Contactez notre équipe de rédaction par email à xinhuanet_french@news.cn

Chine : la sonde lunaire Chang'e-4 change d'orbite pour se préparer à l'alunissage

French.xinhuanet.com | Publié le 2018-12-30 à 17:05


(Xinhua/Jiang Hongjing)

BEIJING, 30 décembre (Xinhua) -- La sonde lunaire chinoise Chang'e-4 est entrée sur l'orbite prévue dimanche matin pour se préparer au premier alunissage en douceur sur la face cachée de la Lune, a annoncé l'Administration nationale de l'espace de Chine.

La sonde est entrée sur une orbite lunaire elliptique avec le périsélène à environ 15 km et l'aposélène à environ 100 km, dimanche à 08h55 (heure de Beijing), a déclaré l'administration.

Depuis que la sonde Chang'e-4 est entrée sur l'orbite lunaire le 12 décembre, le centre de contrôle au sol à Beijing a ajusté l'orbite de la sonde à deux reprises, et a testé la liaison de communication entre la sonde et le satellite-relais Queqiao, qui est sur l'orbite de Halo autour du deuxième point de Lagrange (L2) du système Terre-Lune.

Les ingénieurs de l'espace ont également vérifié les instruments d'imagerie et les détecteurs de télémétrie sur la sonde pour se préparer à l'alunissage.

Le centre de contrôle choisira un moment approprié pour faire alunir la sonde sur la face cachée de la Lune, d'après la même source.

La sonde Chang'e-4, dotée d'un atterrisseur et d'un rover, a été lancée par une fusée porteuse Longue Marche-3B, le 8 décembre, depuis le centre de lancement de satellites de Xichang, dans la province chinoise du Sichuan (sud-ouest).

Comme le cycle de révolution de la Lune est le même que son cycle de rotation, le même côté fait toujours face à la Terre. L'autre côté, dont la majeure partie ne peut pas être vue depuis la Terre, est appelé la face cachée ou "face sombre" de la Lune, non pas parce qu'il est sombre, mais parce que la plus grande partie est inconnue.

La mission Chang'e-4 sera une étape clé pour révéler le côté mystérieux de la Lune.

Les tâches scientifiques de la mission Chang'e-4, dont l'observation radioastronomique à basse fréquence, l'arpentage du terrain et des reliefs, la détection de la composition minérale et de la structure superficielle de la surface lunaire et le mesurage du rayonnement neutronique et des atomes neutres, ont pour but d'étudier l'environnement de la face cachée de la Lune, a précisé l'administration.

La Chine a promu la coopération internationale dans son programme d'exploration lunaire, avec quatre charges utiles scientifiques de la mission Chang'e-4 développées par des scientifiques des Pays-Bas, d'Allemagne, de Suède et d'Arabie saoudite.

010020070770000000000000011106061377089661