french.xinhuanet.com
 

Les Etats-Unis préparent l'envoi d'un navire de guerre en mer Noire (médias)

 
French.xinhuanet.com | Publié le 2018-12-06 à 14:05

WASHINGTON, 5 décembre (Xinhua) -- L'armée américaine a entamé les préparatifs en vue de l'envoi d'un navire de guerre en mer Noire face aux tensions entre la Russie et l'Ukraine, ont rapporté mercredi les médias américains.

L'armée américaine a demandé au département d'Etat d'informer la Turquie de son éventuel envoi d'un navire de guerre en mer Noire, a rapporté la chaîne CNN, citant de nombreux responsables américains qui ont affirmé que cette décision répondait à la récente confrontation entre la Russie et l'Ukraine.

"Les Etats-Unis mènent leurs activités dans le respect des termes de la Convention de Montreux. Nous ne commenterons toutefois pas la nature de notre correspondance diplomatique avec le gouvernement turc", a indiqué un porte-parole du département d'Etat, cité par la CNN.

En vertu de la Convention de Montreux signée en 1936, les navires de la marine des pays non riverains sont tenus d'avertir à l'avance la Turquie de leur passage dans les détroits du Bosphore et des Dardanelles, qui relient la Méditerranée à la mer Noire.

Selon le traité, les navires de pays non riverains ne peuvent pas rester en mer Noire plus de 21 jours.

Le 25 novembre, trois navires de la marine ukrainienne et plus de 20 marins à leur bord ont été saisis par les forces russes pour avoir prétendument violé la frontière russe en tentant de franchir le détroit de Kertch reliant la mer Noire à la mer d'Azov.

La marine ukrainienne a qualifié cet incident "d'acte d'agression", affirmant qu'elle avait informé Moscou par avance de ce passage. La Russie, elle, a indiqué qu'elle n'avait reçu aucune information de ce type et que les navires ukrainiens avaient ignoré de multiples avertissements des gardes-frontières russes.

Le ministère ukrainien des Affaires étrangères a déclaré mercredi avoir lancé un appel aux pays garants du Mémorandum de Budapest, à savoir les Etats-Unis, le Royaume-Uni et la Russie, pour des consultations urgentes sur la tension dans le détroit de Kertch.

 
Vous avez une question, une remarque, des suggestions ? Contactez notre équipe de rédaction par email à xinhuanet_french@news.cn

Les Etats-Unis préparent l'envoi d'un navire de guerre en mer Noire (médias)

French.xinhuanet.com | Publié le 2018-12-06 à 14:05

WASHINGTON, 5 décembre (Xinhua) -- L'armée américaine a entamé les préparatifs en vue de l'envoi d'un navire de guerre en mer Noire face aux tensions entre la Russie et l'Ukraine, ont rapporté mercredi les médias américains.

L'armée américaine a demandé au département d'Etat d'informer la Turquie de son éventuel envoi d'un navire de guerre en mer Noire, a rapporté la chaîne CNN, citant de nombreux responsables américains qui ont affirmé que cette décision répondait à la récente confrontation entre la Russie et l'Ukraine.

"Les Etats-Unis mènent leurs activités dans le respect des termes de la Convention de Montreux. Nous ne commenterons toutefois pas la nature de notre correspondance diplomatique avec le gouvernement turc", a indiqué un porte-parole du département d'Etat, cité par la CNN.

En vertu de la Convention de Montreux signée en 1936, les navires de la marine des pays non riverains sont tenus d'avertir à l'avance la Turquie de leur passage dans les détroits du Bosphore et des Dardanelles, qui relient la Méditerranée à la mer Noire.

Selon le traité, les navires de pays non riverains ne peuvent pas rester en mer Noire plus de 21 jours.

Le 25 novembre, trois navires de la marine ukrainienne et plus de 20 marins à leur bord ont été saisis par les forces russes pour avoir prétendument violé la frontière russe en tentant de franchir le détroit de Kertch reliant la mer Noire à la mer d'Azov.

La marine ukrainienne a qualifié cet incident "d'acte d'agression", affirmant qu'elle avait informé Moscou par avance de ce passage. La Russie, elle, a indiqué qu'elle n'avait reçu aucune information de ce type et que les navires ukrainiens avaient ignoré de multiples avertissements des gardes-frontières russes.

Le ministère ukrainien des Affaires étrangères a déclaré mercredi avoir lancé un appel aux pays garants du Mémorandum de Budapest, à savoir les Etats-Unis, le Royaume-Uni et la Russie, pour des consultations urgentes sur la tension dans le détroit de Kertch.

010020070770000000000000011100001376549951