french.xinhuanet.com
 

42 % des Allemands favorables à un retrait des troupes américaines d'Allemagne, selon un sondage

 
French.xinhuanet.com | Publié le 2018-07-12 à 02:30

BERLIN, 11 juillet (Xinhua) -- Près d'un Allemand sur deux souhaite le retrait des troupes américaines stationnées en Allemagne, a révélé mercredi un sondage réalisé par l'entreprise YouGov et commandé par l'Agence de presse allemande (dpa).

Selon le sondage, 42 % des Allemands sont favorables à une fin de la présence militaire que les Etats-Unis maintiennent en Allemagne depuis la Seconde Guerre mondiale. Quelque 37 % des sondés ont indiqué qu'ils souhaitaient que les troupes américaines restent en Allemagne, et 21 % se sont abstenus de répondre à la question.

Par affiliation politique, les électeurs du parti de gauche Die Linke sont les plus opposés à la présence américaine (67 % contre), suivis par le parti Alternative pour l'Allemagne (55 % contre) et par les Verts (48 % contre).

Pour ce qui est de la coalition au pouvoir, 35 % des partisans de l'Union chrétienne-démocrate (CDU) et de l'Union chrétienne-sociale en Bavière (CSU) et 42 % de ceux du Parti social-démocrate d'Allemagne (SPD) sont favorables au départ des troupes américaines.

La présence de troupes américaines en Allemagne est un legs de la défaite militaire du régime nazi en 1945, après laquelle les alliés se sont partagés le contrôle du pays. Washington a par la suite maintenu ses troupes en Allemagne de l'Ouest pour garantir la sécurité de Bonn pendant la Guerre Froide.

Bien que les effectifs des forces américaines en Allemagne aient maintenant largement diminué, tombant à environ 35 000 après la fin de la Guerre Froide, l'Allemagne reste la deuxième plus importante base militaire des Etats-Unis à travers le monde après le Japon.

Mercredi, le président américain Donald Trump assistera en compagnie de la chancelière allemande Angela Merkel au sommet de l'OTAN à Bruxelles, où l'avenir de la présence américaine en Allemagne sera sans doute discuté.

M. Trump a plusieurs fois critiqué le gouvernement de Mme Merkel pour avoir échoué à atteindre les objectifs de l'OTAN en termes de financement, et a averti que les Etats-Unis pourraient cesser de contribuer de manière aussi importante que par le passé à la sécurité de l'Allemagne.

 
Vous avez une question, une remarque, des suggestions ? Contactez notre équipe de rédaction par email à xinhuanet_french@news.cn

42 % des Allemands favorables à un retrait des troupes américaines d'Allemagne, selon un sondage

French.xinhuanet.com | Publié le 2018-07-12 à 02:30

BERLIN, 11 juillet (Xinhua) -- Près d'un Allemand sur deux souhaite le retrait des troupes américaines stationnées en Allemagne, a révélé mercredi un sondage réalisé par l'entreprise YouGov et commandé par l'Agence de presse allemande (dpa).

Selon le sondage, 42 % des Allemands sont favorables à une fin de la présence militaire que les Etats-Unis maintiennent en Allemagne depuis la Seconde Guerre mondiale. Quelque 37 % des sondés ont indiqué qu'ils souhaitaient que les troupes américaines restent en Allemagne, et 21 % se sont abstenus de répondre à la question.

Par affiliation politique, les électeurs du parti de gauche Die Linke sont les plus opposés à la présence américaine (67 % contre), suivis par le parti Alternative pour l'Allemagne (55 % contre) et par les Verts (48 % contre).

Pour ce qui est de la coalition au pouvoir, 35 % des partisans de l'Union chrétienne-démocrate (CDU) et de l'Union chrétienne-sociale en Bavière (CSU) et 42 % de ceux du Parti social-démocrate d'Allemagne (SPD) sont favorables au départ des troupes américaines.

La présence de troupes américaines en Allemagne est un legs de la défaite militaire du régime nazi en 1945, après laquelle les alliés se sont partagés le contrôle du pays. Washington a par la suite maintenu ses troupes en Allemagne de l'Ouest pour garantir la sécurité de Bonn pendant la Guerre Froide.

Bien que les effectifs des forces américaines en Allemagne aient maintenant largement diminué, tombant à environ 35 000 après la fin de la Guerre Froide, l'Allemagne reste la deuxième plus importante base militaire des Etats-Unis à travers le monde après le Japon.

Mercredi, le président américain Donald Trump assistera en compagnie de la chancelière allemande Angela Merkel au sommet de l'OTAN à Bruxelles, où l'avenir de la présence américaine en Allemagne sera sans doute discuté.

M. Trump a plusieurs fois critiqué le gouvernement de Mme Merkel pour avoir échoué à atteindre les objectifs de l'OTAN en termes de financement, et a averti que les Etats-Unis pourraient cesser de contribuer de manière aussi importante que par le passé à la sécurité de l'Allemagne.

010020070770000000000000011199231373178081