french.xinhuanet.com

Malgré son incarcération, l'ancien président Lula reste le candidat favori des Brésiliens à la présidentielle (sondage)

Publié le 2018-04-16 à 06:00 | french.xinhuanet.com

Taille du Texte
T+ | T-

RSS

Partager


Une semaine d'actualités en images (du 9 au 15 avril 2018)

Décès de l'astrophysicien Stephen Hawking à l'âge de 76 ans

RIO DE JANEIRO, 15 avril (Xinhua) -- L'ancien président brésilien Luiz Inacio Lula da Silva, incarcéré depuis la semaine dernière, reste le candidat favori à l'élection présidentielle d'octobre, selon un nouveau sondage publié dimanche.

Selon un sondage conduit par l'institut Datafolha, 31 % des Brésiliens affirment qu'ils voteraient pour lui s'il était légalement autorisé à se présenter, soit plus du double des 15 % d'intentions de vote du candidat d'extrême-droite, Jair Bolsonaro, et le triple des 10 % obtenus par l'ancienne ministre de l'Environnement, Marina Silva.

Le président Michel Temer, qui envisagerait apparemment de briguer un nouveau mandat, recueille à peine 1 % des intentions de vote.

Si M. Lula n'était pas candidat, ce qui est le scénario le plus probable, M. Bolsonaro verrait son score monter à 17 %. Marina Silva se classerait deuxième avec 15 % des voix, et Ciro Gomez, un autre candidat populaire de gauche, en obtiendrait 9 %.

M. Lula a été incarcéré le 7 avril, et doit purger une peine de douze ans et un mois de prison, après avoir été reconnu coupable de corruption et de blanchiment d'argent dans l'affaire Petrobras.

Selon le droit brésilien, aucun politicien reconnu coupable d'un crime ne peut se présenter à une élection. En dépit de cette loi, le Parti des travailleurs (PT), auquel appartient M. Lula, a déclaré qu'il ne comptait pas choisir un autre candidat pour le remplacer.

010020070770000000000000011100001371134281