French.xinhuanet.com | Edition européenne | Edition nord-américaine  
ENGLISH
 
   

La prévalence du VIH atteint 13,2 % au Mozambique

French.xinhuanet.com   2018-03-14 04:24:37      

MAPUTO, 13 mars (Xinhua) -- Les autorités sanitaires du Mozambique ont déclaré mardi à Maputo que la prévalence du VIH/sida dans le pays est passée de 11,5 à 13,2 %, selon le recensement national effectué l'année dernière.

Un total de 2,1 millions de personnes vivent désormais avec le VIH/sida dans le pays du sud-est de l'Afrique et 130 000 personnes supplémentaires sont infectées chaque année.

"Il y a environ 70 000 victimes du VIH/sida chaque année et nous estimons que 120 000 femmes enceintes sont infectées et que le ratio de la transmission verticale, de la mère à l'enfant, atteint 14 %," a dit la doctoresse Aleny Couto, agent du Programme national de contrôle du VIH/sida et des infections sexuellement transmissibles au sein du ministère de la Santé.

Les résultats du recensement indiquent que le pic de la prévalence se situe parmi les personnes âgées de 35 à 39 ans et que les seules provinces, sur les onze régions provinciales, où l'on n'a pas observé d'augmentation de la prévalence du virus sont Manica, Tete et Gaza.

La ministre de la Santé, Nazira Vali Abdula, a dit que 54 % des personnes infectées bénéficient actuellement d'un traitement antirétroviral et que l'objectif est que ce chiffre augmente et atteigne 90 % d'ici à 2020.

"Nous continuerons à dialoguer avec les leaders communautaires et religieux afin de développer et consolider les bonnes pratiques", a dit la ministre.

Mme Abdula est préoccupée par la stigmatisation et la discrimination qui affectent les patients de façon significative, les empêchent de rechercher de l'aide auprès des professionnels, des services de santé et autres soutiens qui pourraient les conduire vers une vie plus saine.

french.xinhuanet.com

La prévalence du VIH atteint 13,2 % au Mozambique

Publié le 2018-03-14 à 04:24 | french.xinhuanet.com

MAPUTO, 13 mars (Xinhua) -- Les autorités sanitaires du Mozambique ont déclaré mardi à Maputo que la prévalence du VIH/sida dans le pays est passée de 11,5 à 13,2 %, selon le recensement national effectué l'année dernière.

Un total de 2,1 millions de personnes vivent désormais avec le VIH/sida dans le pays du sud-est de l'Afrique et 130 000 personnes supplémentaires sont infectées chaque année.

"Il y a environ 70 000 victimes du VIH/sida chaque année et nous estimons que 120 000 femmes enceintes sont infectées et que le ratio de la transmission verticale, de la mère à l'enfant, atteint 14 %," a dit la doctoresse Aleny Couto, agent du Programme national de contrôle du VIH/sida et des infections sexuellement transmissibles au sein du ministère de la Santé.

Les résultats du recensement indiquent que le pic de la prévalence se situe parmi les personnes âgées de 35 à 39 ans et que les seules provinces, sur les onze régions provinciales, où l'on n'a pas observé d'augmentation de la prévalence du virus sont Manica, Tete et Gaza.

La ministre de la Santé, Nazira Vali Abdula, a dit que 54 % des personnes infectées bénéficient actuellement d'un traitement antirétroviral et que l'objectif est que ce chiffre augmente et atteigne 90 % d'ici à 2020.

"Nous continuerons à dialoguer avec les leaders communautaires et religieux afin de développer et consolider les bonnes pratiques", a dit la ministre.

Mme Abdula est préoccupée par la stigmatisation et la discrimination qui affectent les patients de façon significative, les empêchent de rechercher de l'aide auprès des professionnels, des services de santé et autres soutiens qui pourraient les conduire vers une vie plus saine.

010020070770000000000000011100001370371451