french.xinhuanet.com

Un smog devrait frapper le nord de la Chine durant les vacances du Nouvel An lunaire

Publié le 2018-02-14 à 22:00 | french.xinhuanet.com

Taille du Texte
T+ | T-

RSS

Partager


Une semaine d'actualités en images (du 5 au 11 février 2018)

Décès de la chanteuse des Cranberries, Dolores O'Riordan, à Londres

BEIJING, 14 février (Xinhua) -- Un smog modéré à sévère devrait recouvrir des parties du nord de la Chine durant les prochaines vacances de la fête du Printemps en raison de la disparition du vent et de l'augmentation de l'humidité, a annoncé le ministère de la Protection de l'Environnement.

Les zones qui seront affectées sont le centre et le sud de la zone Beijing-Tianjin-Hebei, l'ouest de la province du Shandong et la plus grande partie de la province du Henan.

Le smog devrait s'aggraver entre le 15 et le 17 février avant de s'affaiblir les 18 et 19 février. La pollution baissera à partir du 20 février avec l'arrivée du vent.

La pollution frappera Beijing du 15 au 18 février. Une pollution sévère est prévue au soir du 15 février et persistera le 16 février en raison de la levée temporaire de l'interdiction des feux d'artifices.

Beijing et ses zones environnantes ont enregistré une meilleure qualité de l'air durant le premier mois de 2018, les polluants majeurs de l'air ayant diminué, a indiqué lundi le ministère de la Protection de l'Environnement dans un communiqué.

Selon le communiqué, dans les 13 villes de la zone Beijing-Tianjin-Hebei, les jours avec une bonne qualité de l'air ont représenté 64,5% du total du mois dernier en moyenne, en hausse de 28,3 points de pourcentage par rapport à l'année dernière. Beijing a connu la plus grande amélioration, ses jours de "ciel bleu" ayant représenté 80,6% du total.

010020070770000000000000011107421369761981