Inauguration de l'exposition "Panorama de la BD chinoise" à Bruxelles

                 French.xinhuanet.com | Publié le 2018-02-14 à 10:00


(Xinhua/Ye Pingfan)

BRUXELLES, 13 février (Xinhua) -- L'exposition "Panorama de la BD chinoise - des images enchaînées venues d'ailleurs" organisée par le ministère chinois de la Culture et le Musée de la bande dessinée de Bruxelles s'est officiellement ouverte mardi à Bruxelles.

Alors que le plus ancien livre illustré chinois, reproduit par xylographie, date de l'an 868, le manhua (la bande dessinée chinoise) a véritablement pris son essor dans la première moitié du XXe siècle, comme en Belgique. Monsieur Wang, le premier héros récurrent de la BD chinoise, est apparu en 1929, la même année que Tintin. Quant à San Mao, le personnage chinois le plus célèbre, il a été créé en 1935, en même temps que "Le Lotus bleu", les aventures de Tintin en Chine.

Selon Jin Cheng, conseiller en conservation, l'exposition présentera de célèbres oeuvres chinoises, telles que celles de l'artiste Feng Zikai, dont "Lillou sur l'extrémité du saule" et "Lecture en dessous de la lampe" (1933), ainsi que des oeuvres comme le "Mariage Xiaoerhei" et "Lumière blanche" (1980) de He Youzhi et le chef-d'oeuvre "Les singes pêchent la lune" (1981) de Zhou Keqin.

Les bandes dessinées classiques ont pour but de présenter au public occidental des images de manga bien connues et des caricaturistes chinois traditionnels.


(Xinhua/Ye Pingfan)

Le célèbre peintre belge d'origine chinoise Yao Yizhi a déclaré dans un entretien exclusif avec Xinhua qu'il était honoré de voir son chef-d'oeuvre "Qu Sheng" (1986) exposé à Bruxelles, la capitale européenne de la BD. Il pense que ce "Panorama de la BD chinoise" reflète non seulement la riche réalité sociale de la Chine, mais montre également des caractéristiques culturelles chinoises distinctives dans leur style esthétique.

Il ajoute que cette exposition de près de sept mois renforcera la compréhension et l'amitié entre les peuple chinois, belge et européen et favorisera les échanges culturels.

Jean-Claude de la Royère, le commissaire de l'exposition, explique que par le passé, les Occidentaux ne savaient pas grand-chose des caricatures chinoises et que ce genre d'exposition contribuera à faire de nouvelles découvertes.

Il faut noter que l'exposition présente un total de 95 groupes d'environ 350 bandes dessinées chinoises, divisées en "Histoire des caricatures chinoises", "La transmission culturelle", "Images révolutionnaires", "L'humour chinois" et "Le manhua moderne". Ensemble, ces cinq "genres" sont le résultat d'une planification élaborée par des experts des deux parties ces quatre dernières années.

 
Vous avez une question, une remarque, des suggestions ? Contactez notre équipe de rédaction par email à xinhuanet_french@news.cn
Italie : bataille d'oranges lors du carnaval d'Ivrea
Italie : bataille d'oranges lors du carnaval d'Ivrea
La Valette : le carnaval de Malte
La Valette : le carnaval de Malte
Lettonie: Festival international de sculpture sur glace
Lettonie: Festival international de sculpture sur glace
L'Institut de Danse de Beijing se produit en Albanie
L'Institut de Danse de Beijing se produit en Albanie
Lithuanie : Red Bull Jump & Freeze Festival 2018 à Vilnius
Lithuanie : Red Bull Jump & Freeze Festival 2018 à Vilnius
Pologne: une exposition de LEGO à Varsovie
Pologne: une exposition de LEGO à Varsovie
Italie : carnaval de Venise
Italie : carnaval de Venise
Allemagne : célébrations du Nouvel An chinois à Berlin
Allemagne : célébrations du Nouvel An chinois à Berlin
Retour en haut de la page
french.xinhuanet.com

Inauguration de l'exposition "Panorama de la BD chinoise" à Bruxelles

Publié le 2018-02-14 à 10:00 | french.xinhuanet.com


(Xinhua/Ye Pingfan)

BRUXELLES, 13 février (Xinhua) -- L'exposition "Panorama de la BD chinoise - des images enchaînées venues d'ailleurs" organisée par le ministère chinois de la Culture et le Musée de la bande dessinée de Bruxelles s'est officiellement ouverte mardi à Bruxelles.

Alors que le plus ancien livre illustré chinois, reproduit par xylographie, date de l'an 868, le manhua (la bande dessinée chinoise) a véritablement pris son essor dans la première moitié du XXe siècle, comme en Belgique. Monsieur Wang, le premier héros récurrent de la BD chinoise, est apparu en 1929, la même année que Tintin. Quant à San Mao, le personnage chinois le plus célèbre, il a été créé en 1935, en même temps que "Le Lotus bleu", les aventures de Tintin en Chine.

Selon Jin Cheng, conseiller en conservation, l'exposition présentera de célèbres oeuvres chinoises, telles que celles de l'artiste Feng Zikai, dont "Lillou sur l'extrémité du saule" et "Lecture en dessous de la lampe" (1933), ainsi que des oeuvres comme le "Mariage Xiaoerhei" et "Lumière blanche" (1980) de He Youzhi et le chef-d'oeuvre "Les singes pêchent la lune" (1981) de Zhou Keqin.

Les bandes dessinées classiques ont pour but de présenter au public occidental des images de manga bien connues et des caricaturistes chinois traditionnels.


(Xinhua/Ye Pingfan)

Le célèbre peintre belge d'origine chinoise Yao Yizhi a déclaré dans un entretien exclusif avec Xinhua qu'il était honoré de voir son chef-d'oeuvre "Qu Sheng" (1986) exposé à Bruxelles, la capitale européenne de la BD. Il pense que ce "Panorama de la BD chinoise" reflète non seulement la riche réalité sociale de la Chine, mais montre également des caractéristiques culturelles chinoises distinctives dans leur style esthétique.

Il ajoute que cette exposition de près de sept mois renforcera la compréhension et l'amitié entre les peuple chinois, belge et européen et favorisera les échanges culturels.

Jean-Claude de la Royère, le commissaire de l'exposition, explique que par le passé, les Occidentaux ne savaient pas grand-chose des caricatures chinoises et que ce genre d'exposition contribuera à faire de nouvelles découvertes.

Il faut noter que l'exposition présente un total de 95 groupes d'environ 350 bandes dessinées chinoises, divisées en "Histoire des caricatures chinoises", "La transmission culturelle", "Images révolutionnaires", "L'humour chinois" et "Le manhua moderne". Ensemble, ces cinq "genres" sont le résultat d'une planification élaborée par des experts des deux parties ces quatre dernières années.

010020070770000000000000011107421369748101