french.xinhuanet.com

Le vice-président népalais voit la Chine comme un immense marché pour les produits népalais

Publié le 2018-02-11 à 03:20 | french.xinhuanet.com

Taille du Texte
T+ | T-

RSS

Partager


Une semaine d'actualités en images (du 29 janvier au 4 février 2018)

Décès de la chanteuse des Cranberries, Dolores O'Riordan, à Londres

KATMANDOU, 10 février (Xinhua) -- Samedi, le vice-président népalais, Nanda Bahadur Pun, a dit que la Chine constitue pour le Népal un immense marché à portée de main si le pays de l'Himalaya est en mesure d'exploiter sa proximité géographique avec la Chine.

La Chine est le deuxième partenaire commercial du Népal après l'Inde. Pendant la première moitié de l'exercice budgétaire actuel, qui a commencé mi-juillet 2017, le Népal a importé de Chine des biens d'une valeur égale à 656,86 millions de dollars et a exporté vers la Chine des biens d'une valeur égale à 15,19 millions de dollars, selon le service des douanes népalaises.

À propos du déficit commercial du Népal avec la Chine, le vice-président Pun a dit que juste à côté du Népal, l'immense population de la Chine constitue un vaste marché pour les produits népalais dont le Népal devrait être en mesure de tirer parti.

La Chine a déjà offert un accès en franchise de droits pour 8.000 biens népalais.

S'exprimant lors de la session inaugurale de la rencontre de l'Association népalaise du commerce transfrontalier dans la région de l'Himalaya, une organisation fédérant des acteurs du commerce entre le Népal et la Chine, M. Pun a dit que le Népal pourrait accéder au développement économique et à la prospérité en multipliant ses exportations, à l'instar de la Chine.

À l'heure actuelle, Rasuwagadhi-Geelong est le seul poste frontière utilisé par les deux pays pour le commerce international. Le poste frontière a été gravement affecté par un tremblement de terre en 2015, mais a rouvert quelques mois plus tard.

010020070770000000000000011100001369655941