French.xinhuanet.com Edition africaine Edition européenne | English Español En page d'accueil
Chine-Amérique du Nord
Chine-Amérique du Nord
AccueilAmérique du NordChine-Amérique du NordEconomieCulturePhotos

Entretien téléphonique entre Donald Trump et Moon Jae-in

French.xinhuanet.com | Publié le 2018-02-03 à 17:55

WASHINGTON/SEOUL, 3 février (Xinhua) -- Le président américain Donald Trump et son homologue sud-coréen Moon Jae-in ont discuté vendredi, lors d'un entretien téléphonique, des prochains Jeux olympiques d'hiver de Pyeongchang, de la situation dans la péninsule coréenne et du commerce bilatéral.

La Maison Blanche a déclaré dans un communiqué que M. Trump souhaitait une grande réussite à son homologue et au peuple sud-coréens pour ces Jeux. Selon Séoul, M. Moon a exprimé sa gratitude envers le président Trump pour l'envoi d'une délégation américaine de haut niveau, dirigée par le vice-président Mike Pence, et a dit souhaiter faire de ces Jeux une opportunité pour le dialogue intercoréen et que celui-ci se prolonge au-delà afin de contribuer à la paix sur la péninsule coréenne.

Au cours des pourparlers intercoréens de haut niveau en janvier, la République populaire démocratique de Corée (RPDC) a convenu d'envoyer des athlètes et des supporteurs, ainsi qu'une délégation de haut niveau, aux JO de Pyeongchang.

Il n'est pas exclu que M. Pence profite de sa venue pour rencontrer de hauts responsables de la RPDC pendant ces Jeux.

M. Trump a également réitéré son engagement à traiter de la question du déficit commercial entre les deux pays.

Certains médias ont indiqué que la Maison Blanche avait décidé de ne pas nommer Victor Cha au poste d'ambassadeur des Etats-Unis en Corée du Sud en raison de son opposition à toute option militaire contre la République populaire démocratique de Corée (RPDC). M. Cha, un expert chevronné de la péninsule coréenne, a estimé le mois dernier qu'une telle mesure entraînerait une guerre totale dans la péninsule, mettant en danger toute la population sud-coréenne.

La Corée du Sud a demandé aux Etats-Unis de nommer avant les JO un autre candidat à ce poste, demeuré vacant depuis que M. Trump est entré en fonction l'année dernière.

La situation dans la péninsule coréenne reste instable depuis 2017, date à laquelle la RPDC a effectué son sixième essai nucléaire, d'autant plus que les Etats-Unis ont mené des exercices militaires à grande échelle avec la Corée du Sud, y envoyant des porte-avions, des bombardiers stratégiques et des sous-marins nucléaires.

Washington a également maintenu sa prétendue "pression maximale" sur Pyongyang, mais jusqu'à présent, cette stratégie n'a pas donné les résultats escomptés.

Les articles concernés
返回顶部
010020070770000000000000011101841369467611