french.xinhuanet.com
 

La Ceinture et la Route : Londres envisage une coopération plus étroite avec la Chine (ambassadrice)

                 French.xinhuanet.com | Publié le 2018-01-31 à 22:57

BEIJING, 31 janvier (Xinhua) -- Le Royaume-Uni envisage une coopération plus étroite avec la Chine dans le cadre de l'initiative "La Ceinture et la Route", a indiqué Barbara Woodward, ambassadrice du Royaume-Uni en Chine, rejetant les articles de certains médias selon lesquels son pays avait une attitude "ambiguë" envers cette initiative.

Mme Woodward a précisé aux médias chinois que le Royaume-Uni était notamment prêt à travailler avec le géant asiatique de trois façons particulières dans le cadre de "La Ceinture et la Route".

Premièrement, les entreprises britanniques souhaitent renforcer leurs partenariats avec leurs homologues chinoises et aider celles-ci à s'implanter dans des pays tiers le long de "La Ceinture et la Route".

Deuxièmement, le Royaume-Uni est prêt à échanger avec la Chine son expérience en tant que centre financier international et à établir des bases juridiques et financières solides pour les grands projets de cette initiative.

Troisièmement, le Royaume-Uni est disposé à partager avec la Chine son expérience en matière de collaboration internationale et d'organisations multilatérales dans le cadre de "La Ceinture et la Route", afin de maintenir des normes de travail élevées.

Mme Woodward a également révélé que le Royaume-Uni et la Chine envisageaient de créer un fonds d'investissement bilatéral, avec un premier lot de 1,3 milliard de dollars destiné à créer des emplois, à promouvoir les échanges commerciaux et à soutenir l'initiative "La Ceinture et la Route".

Le gouvernement britannique désignera un envoyé spécial chargé de cette initiative et créera un conseil composé de hauts responsables des affaires pour participer à la création de ce fonds, a ajouté l'ambassadrice.

Présent au Forum de l'initiative "La Ceinture et la Route" pour la coopération internationale organisée en mai dernier à Beijing, Philip Hammond, le ministre britannique des Finances, a qualifié le Royaume-Uni de "partenaire naturel" de la Chine dans le cadre de cette initiative.

 
Vous avez une question, une remarque, des suggestions ? Contactez notre équipe de rédaction par email à xinhuanet_french@news.cn
分享
Chine : l'organe consultatif politique s'apprête à convoquer sa session annuelle
Chine : l'organe consultatif politique s'apprête à convoquer sa session annuelle
Xi Jinping appelle à améliorer de manière fondamentale l'écosystème politique du PCC
Xi Jinping appelle à améliorer de manière fondamentale l'écosystème politique du PCC
Xi Jinping met l'accent sur l'entraînement au combat réel
Xi Jinping met l'accent sur l'entraînement au combat réel
L'APL conduit la cérémonie de lever du drapeau national sur la place Tian'anmen
L'APL conduit la cérémonie de lever du drapeau national sur la place Tian'anmen
Diplomatie de grand pays à la chinoise : Xi Jinping exhorte à davantage d'efforts
Diplomatie de grand pays à la chinoise : Xi Jinping exhorte à davantage d'efforts
Des avions des forces aériennes chinoises traversent pour la première fois le détroit 
de Tsushima
Des avions des forces aériennes chinoises traversent pour la première fois le détroit de Tsushima
La Chine et la Turquie mettront en synergie leurs stratégies de développement
La Chine et la Turquie mettront en synergie leurs stratégies de développement
La Chine appelle à des efforts conjoints avec la Russie et l'Inde pour préserver la stabilité internationale
La Chine appelle à des efforts conjoints avec la Russie et l'Inde pour préserver la stabilité internationale
Retour en haut de la page

La Ceinture et la Route : Londres envisage une coopération plus étroite avec la Chine (ambassadrice)

French.xinhuanet.com | Publié le 2018-01-31 à 22:57

BEIJING, 31 janvier (Xinhua) -- Le Royaume-Uni envisage une coopération plus étroite avec la Chine dans le cadre de l'initiative "La Ceinture et la Route", a indiqué Barbara Woodward, ambassadrice du Royaume-Uni en Chine, rejetant les articles de certains médias selon lesquels son pays avait une attitude "ambiguë" envers cette initiative.

Mme Woodward a précisé aux médias chinois que le Royaume-Uni était notamment prêt à travailler avec le géant asiatique de trois façons particulières dans le cadre de "La Ceinture et la Route".

Premièrement, les entreprises britanniques souhaitent renforcer leurs partenariats avec leurs homologues chinoises et aider celles-ci à s'implanter dans des pays tiers le long de "La Ceinture et la Route".

Deuxièmement, le Royaume-Uni est prêt à échanger avec la Chine son expérience en tant que centre financier international et à établir des bases juridiques et financières solides pour les grands projets de cette initiative.

Troisièmement, le Royaume-Uni est disposé à partager avec la Chine son expérience en matière de collaboration internationale et d'organisations multilatérales dans le cadre de "La Ceinture et la Route", afin de maintenir des normes de travail élevées.

Mme Woodward a également révélé que le Royaume-Uni et la Chine envisageaient de créer un fonds d'investissement bilatéral, avec un premier lot de 1,3 milliard de dollars destiné à créer des emplois, à promouvoir les échanges commerciaux et à soutenir l'initiative "La Ceinture et la Route".

Le gouvernement britannique désignera un envoyé spécial chargé de cette initiative et créera un conseil composé de hauts responsables des affaires pour participer à la création de ce fonds, a ajouté l'ambassadrice.

Présent au Forum de l'initiative "La Ceinture et la Route" pour la coopération internationale organisée en mai dernier à Beijing, Philip Hammond, le ministre britannique des Finances, a qualifié le Royaume-Uni de "partenaire naturel" de la Chine dans le cadre de cette initiative.

On recommande | Plus de photos

010020070770000000000000011199231369399351