french.xinhuanet.com
 

La Chine continuera à jouer un rôle constructif dans la mise en œuvre de l'accord sur le nucléaire iranien

                 French.xinhuanet.com | Publié le 2018-01-14 à 02:37

KIGALI, 13 janvier (Xinhua) -- La Chine continuera à jouer un rôle constructif dans le maintien et la mise en œuvre de l'accord sur le nucléaire iranien, a déclaré samedi le ministre chinois des Affaires étrangères, Wang Yi.

M. Wang, qui était en visite officielle au Rwanda, a eu une conversation téléphonique avec son homologue iranien, Mohammad Javad Zarif. Les deux parties ont échangé leurs points de vue sur un communiqué des États-Unis relatif à l'accord sur le nucléaire iranien.

Vendredi, le président des États-Unis, Donald Trump, a dit qu'il va confirmer la suspension des sanctions contre l'Iran prévue dans le cadre de l'accord sur le nucléaire de 2015 mais que ce sera pour la dernière fois. Il a par ailleurs brandi la menace d'un retrait des États-Unis de l'accord historique sauf si le Congrès américain et les alliés européens peuvent remédier à ses "défauts désastreux."

Évoquant "une dernière chance", M. Trump a dit dans un communiqué de la Maison Blanche que son pays "ne va pas, de nouveau, suspendre des sanctions pour rester dans l'accord sur le nucléaire iranien."

Continuer à maintenir et à mettre en œuvre l'accord sur le nucléaire iranien relève de la responsabilité de l'ensemble des parties concernées et est la volonté commune de la communauté internationale, a dit M. Wang, ajoutant que ceci contribuera au respect du régime international de non-prolifération, au maintien de la paix et de la stabilité dans la région et à la résolution des graves problèmes dans le monde.

La mise en œuvre de l'accord n'est pas entravée, mais va être confrontée à de nouveaux facteurs qui risquent de la compliquer, a dit le ministre chinois.

Il a également demandé à l'Iran de rester calme et de continuer à remplir ses obligations au titre de l'accord.

M. Trump a constamment critiqué l'accord signé par les six puissances mondiales (Chine, États-Unis, France, Royaume-Uni, Russie + Allemagne) et l'Iran, en 2015, dans le cadre duquel l'Occident a promis de lever les sanctions contre l'Iran en échange d'une interruption des efforts déployés par l'Iran pour élaborer une arme nucléaire.

Conformément à l'accord, le président des États-Unis doit signer tous les 120 jours un document autorisant la suspension des sanctions américaines contre l'Iran.

Alors que M. Trump a accepté de lever les sanctions, le département du Trésor des États-Unis a déclaré vendredi avoir imposé de nouvelles sanctions à 14 personnes et entités pour des allégations de violations des droits de l'homme et de programme de missiles balistiques pesant sur l'Iran, notamment le haut responsable du système judiciaire iranien et l'unité de cybersécurité du Corps des gardiens de la révolution islamique.

 
Vous avez une question, une remarque, des suggestions ? Contactez notre équipe de rédaction par email à xinhuanet_french@news.cn
分享
Xi Jinping met l'accent sur l'entraînement au combat réel
Xi Jinping met l'accent sur l'entraînement au combat réel
L'APL conduit la cérémonie de lever du drapeau national sur la place Tian'anmen
L'APL conduit la cérémonie de lever du drapeau national sur la place Tian'anmen
Diplomatie de grand pays à la chinoise : Xi Jinping exhorte à davantage d'efforts
Diplomatie de grand pays à la chinoise : Xi Jinping exhorte à davantage d'efforts
Des avions des forces aériennes chinoises traversent pour la première fois le détroit 
de Tsushima
Des avions des forces aériennes chinoises traversent pour la première fois le détroit de Tsushima
La Chine et la Turquie mettront en synergie leurs stratégies de développement
La Chine et la Turquie mettront en synergie leurs stratégies de développement
La Chine appelle à des efforts conjoints avec la Russie et l'Inde pour préserver la stabilité internationale
La Chine appelle à des efforts conjoints avec la Russie et l'Inde pour préserver la stabilité internationale
Xi Jinping rencontre Aung San Suu Kyi et appelle à davantage de coopération 
entre partis
Xi Jinping rencontre Aung San Suu Kyi et appelle à davantage de coopération entre partis
Xi Jinping prononce un discours lors du Dialogue entre le PCC et des partis politiques 
du monde
Xi Jinping prononce un discours lors du Dialogue entre le PCC et des partis politiques du monde
Retour en haut de la page

La Chine continuera à jouer un rôle constructif dans la mise en œuvre de l'accord sur le nucléaire iranien

French.xinhuanet.com | Publié le 2018-01-14 à 02:37

KIGALI, 13 janvier (Xinhua) -- La Chine continuera à jouer un rôle constructif dans le maintien et la mise en œuvre de l'accord sur le nucléaire iranien, a déclaré samedi le ministre chinois des Affaires étrangères, Wang Yi.

M. Wang, qui était en visite officielle au Rwanda, a eu une conversation téléphonique avec son homologue iranien, Mohammad Javad Zarif. Les deux parties ont échangé leurs points de vue sur un communiqué des États-Unis relatif à l'accord sur le nucléaire iranien.

Vendredi, le président des États-Unis, Donald Trump, a dit qu'il va confirmer la suspension des sanctions contre l'Iran prévue dans le cadre de l'accord sur le nucléaire de 2015 mais que ce sera pour la dernière fois. Il a par ailleurs brandi la menace d'un retrait des États-Unis de l'accord historique sauf si le Congrès américain et les alliés européens peuvent remédier à ses "défauts désastreux."

Évoquant "une dernière chance", M. Trump a dit dans un communiqué de la Maison Blanche que son pays "ne va pas, de nouveau, suspendre des sanctions pour rester dans l'accord sur le nucléaire iranien."

Continuer à maintenir et à mettre en œuvre l'accord sur le nucléaire iranien relève de la responsabilité de l'ensemble des parties concernées et est la volonté commune de la communauté internationale, a dit M. Wang, ajoutant que ceci contribuera au respect du régime international de non-prolifération, au maintien de la paix et de la stabilité dans la région et à la résolution des graves problèmes dans le monde.

La mise en œuvre de l'accord n'est pas entravée, mais va être confrontée à de nouveaux facteurs qui risquent de la compliquer, a dit le ministre chinois.

Il a également demandé à l'Iran de rester calme et de continuer à remplir ses obligations au titre de l'accord.

M. Trump a constamment critiqué l'accord signé par les six puissances mondiales (Chine, États-Unis, France, Royaume-Uni, Russie + Allemagne) et l'Iran, en 2015, dans le cadre duquel l'Occident a promis de lever les sanctions contre l'Iran en échange d'une interruption des efforts déployés par l'Iran pour élaborer une arme nucléaire.

Conformément à l'accord, le président des États-Unis doit signer tous les 120 jours un document autorisant la suspension des sanctions américaines contre l'Iran.

Alors que M. Trump a accepté de lever les sanctions, le département du Trésor des États-Unis a déclaré vendredi avoir imposé de nouvelles sanctions à 14 personnes et entités pour des allégations de violations des droits de l'homme et de programme de missiles balistiques pesant sur l'Iran, notamment le haut responsable du système judiciaire iranien et l'unité de cybersécurité du Corps des gardiens de la révolution islamique.

On recommande | Plus de photos

010020070770000000000000011107421368935981