french.xinhuanet.com
 

Les pays riverains du fleuve Lancang-Mékong parviennent à un consensus sur leur avenir partagé

                 French.xinhuanet.com | Publié le 2018-01-11 à 03:57


(Xinhua/Zhang Duo)

PHNOM PENH, 10 janvier (Xinhua) -- Les dirigeants des pays riverains du fleuve Lancang-Mékong sont parvenus à un consensus sur leur avenir partagé, a annoncé mercredi le Premier ministre chinois Li Keqiang à Phnom Penh.

Lors d'une conférence de presse organisée après la seconde réunion de la Coopération Lancang-Mékong (CLM) dans la capitale cambodgienne, il s'est félicité des engagements des dirigeants des six pays riverains, dont la Chine, le Cambodge, le Myanmar, le Laos, la Thaïlande et le Vietnam, à approfondir la coopération sur la base des principes d'égalité, d'inclusion et d'action réelle.

Les six pays ont également adopté deux documents importants, à savoir un plan d'action quinquennal (2018-2022) et la Déclaration de Phnom Penh sur la réunion de cette année, a précisé M. Li.

Des différends peuvent opposer les pays situés en amont et en aval d'un fleuve, a dit M. Li, soulignant que la Chine voudrait gérer efficacement les relations de ce type et rapprocher les intérêts de l'ensemble des pays, afin de construire une communauté dont les pays de la CLM partageront l'avenir.

"La Chine a besoin d'un environnement et d'un voisinage pacifiques pour faciliter la réalisation de ses progrès vers la modernisation et l'atténuation de la pauvreté. Nous proposons de construire les mécanismes de la CLM marqués par la complémentarité entre la Chine et les cinq autres pays", a-t-il poursuivi.

M. Li a également réitéré le soutien que la Chine apporte à l'Association des nations de l'Asie du Sud-Est (ASEAN), afin de construire une communauté au sein de laquelle l'avenir est partagé.

Près de 200 ébauches de projets ont été soumises pour évaluation lors de la réunion de cette année, a révélé M. Li, ajoutant que tous les pays impliqués sont tenus de prendre une initiative.

"La Chine veut travailler avec toutes les parties afin de transformer le Lancang-Mékong en fleuve de l'amitié, de la coopération et de la prospérité", a-t-il dit.

Initié en Chine en 2014, la CLM couvre les domaines de la connectivité, des capacités de production, de la coopération économique transfrontalière, de la gestion des ressources en eau, de l'agriculture et de l'atténuation de la pauvreté. Elle bénéficie à plusieurs dizaines de millions de personnes qui vivent sur les rives du fleuve.

La source du fleuve Lancang s'étendant sur 4.900 km se situe sur le plateau Qinghai-Tibet dans le sud-ouest de la Chine. Il devient le Mékong, lorsqu'il traverse le Myanmar, le Laos, la Thaïlande, le Cambodge ainsi que le Vietnam où il se jette dans la mer.

La première réunion des dirigeants de la CLM s'est tenue dans la ville de Sanya dans la province insulaire et méridionale du Hainan en Chine en mars 2016. Elle a entériné l'un des objectifs de construire une communauté partageant un avenir pacifique et prospère.

   1 2 3 4   

 
Vous avez une question, une remarque, des suggestions ? Contactez notre équipe de rédaction par email à xinhuanet_french@news.cn
分享
Xi Jinping met l'accent sur l'entraînement au combat réel
Xi Jinping met l'accent sur l'entraînement au combat réel
L'APL conduit la cérémonie de lever du drapeau national sur la place Tian'anmen
L'APL conduit la cérémonie de lever du drapeau national sur la place Tian'anmen
Diplomatie de grand pays à la chinoise : Xi Jinping exhorte à davantage d'efforts
Diplomatie de grand pays à la chinoise : Xi Jinping exhorte à davantage d'efforts
Des avions des forces aériennes chinoises traversent pour la première fois le détroit 
de Tsushima
Des avions des forces aériennes chinoises traversent pour la première fois le détroit de Tsushima
La Chine et la Turquie mettront en synergie leurs stratégies de développement
La Chine et la Turquie mettront en synergie leurs stratégies de développement
La Chine appelle à des efforts conjoints avec la Russie et l'Inde pour préserver la stabilité internationale
La Chine appelle à des efforts conjoints avec la Russie et l'Inde pour préserver la stabilité internationale
Xi Jinping rencontre Aung San Suu Kyi et appelle à davantage de coopération 
entre partis
Xi Jinping rencontre Aung San Suu Kyi et appelle à davantage de coopération entre partis
Xi Jinping prononce un discours lors du Dialogue entre le PCC et des partis politiques 
du monde
Xi Jinping prononce un discours lors du Dialogue entre le PCC et des partis politiques du monde
Retour en haut de la page

Les pays riverains du fleuve Lancang-Mékong parviennent à un consensus sur leur avenir partagé

French.xinhuanet.com | Publié le 2018-01-11 à 03:57


(Xinhua/Zhang Duo)

PHNOM PENH, 10 janvier (Xinhua) -- Les dirigeants des pays riverains du fleuve Lancang-Mékong sont parvenus à un consensus sur leur avenir partagé, a annoncé mercredi le Premier ministre chinois Li Keqiang à Phnom Penh.

Lors d'une conférence de presse organisée après la seconde réunion de la Coopération Lancang-Mékong (CLM) dans la capitale cambodgienne, il s'est félicité des engagements des dirigeants des six pays riverains, dont la Chine, le Cambodge, le Myanmar, le Laos, la Thaïlande et le Vietnam, à approfondir la coopération sur la base des principes d'égalité, d'inclusion et d'action réelle.

Les six pays ont également adopté deux documents importants, à savoir un plan d'action quinquennal (2018-2022) et la Déclaration de Phnom Penh sur la réunion de cette année, a précisé M. Li.

Des différends peuvent opposer les pays situés en amont et en aval d'un fleuve, a dit M. Li, soulignant que la Chine voudrait gérer efficacement les relations de ce type et rapprocher les intérêts de l'ensemble des pays, afin de construire une communauté dont les pays de la CLM partageront l'avenir.

"La Chine a besoin d'un environnement et d'un voisinage pacifiques pour faciliter la réalisation de ses progrès vers la modernisation et l'atténuation de la pauvreté. Nous proposons de construire les mécanismes de la CLM marqués par la complémentarité entre la Chine et les cinq autres pays", a-t-il poursuivi.

M. Li a également réitéré le soutien que la Chine apporte à l'Association des nations de l'Asie du Sud-Est (ASEAN), afin de construire une communauté au sein de laquelle l'avenir est partagé.

Près de 200 ébauches de projets ont été soumises pour évaluation lors de la réunion de cette année, a révélé M. Li, ajoutant que tous les pays impliqués sont tenus de prendre une initiative.

"La Chine veut travailler avec toutes les parties afin de transformer le Lancang-Mékong en fleuve de l'amitié, de la coopération et de la prospérité", a-t-il dit.

Initié en Chine en 2014, la CLM couvre les domaines de la connectivité, des capacités de production, de la coopération économique transfrontalière, de la gestion des ressources en eau, de l'agriculture et de l'atténuation de la pauvreté. Elle bénéficie à plusieurs dizaines de millions de personnes qui vivent sur les rives du fleuve.

La source du fleuve Lancang s'étendant sur 4.900 km se situe sur le plateau Qinghai-Tibet dans le sud-ouest de la Chine. Il devient le Mékong, lorsqu'il traverse le Myanmar, le Laos, la Thaïlande, le Cambodge ainsi que le Vietnam où il se jette dans la mer.

La première réunion des dirigeants de la CLM s'est tenue dans la ville de Sanya dans la province insulaire et méridionale du Hainan en Chine en mars 2016. Elle a entériné l'un des objectifs de construire une communauté partageant un avenir pacifique et prospère.

   1 2 3 4   

On recommande | Plus de photos

010020070770000000000000011199231368861751