french.xinhuanet.com

Hausse des ventes de terrains dans les villes chinoises en 2017

Publié le 2018-01-03 à 18:37 | french.xinhuanet.com

Taille du Texte
T+ | T-

RSS

Partager


Une semaine d'actualités en images (du 25 au 31 décembre 2017)

Football : la légende brésilienne Kaka prend sa retraite

BEIJING, 3 janvier (Xinhua) -- Les ventes de terrains ont enregistré une hausse l'année dernière dans les villes chinoises, alors que le gouvernement s'est mobilisé afin de refroidir un marché surchauffé via une offre plus élevée, selon l'Académie des indices de Chine, une organisation de recherche sur l'immobilier.

Les ventes de terrains dans 300 villes chinoises ont totalisé 950,36 millions de mètres carrés en 2017, soit une hausse de 8% par rapport à 2016, alors que les ventes de terrains pour les projets résidentiels ont atteint 354,33 millions de mètres carrés, soit une croissance de 24% sur un an.

Les ventes de terrains dans les grandes villes comme Beijing, Shanghai et Guangzhou, ont été particulièrement dynamiques, les gouvernements locaux ayant augmenté l'offre de terrains pour refroidir des prix de l'immobilier surchauffés par une énorme demande et une offre limitée.

Dans les villes chinoises de premier rang, les ventes de terrains ont bondi de 46% en glissement annuel pour atteindre 29,79 millions de mètres carrés l'année dernière, a fait savoir l'académie.

Stimulées par une hausse substantielle des ventes, les recettes provenant des transactions foncières ont augmenté de 36% à 4.010 milliards de yuans (environ 620 milliards de dollars) dans un total de 300 villes chinoises.

Le marché de l'immobilier chinois, considéré par le passé comme un risque majeur pour l'économie au sens large, s'est refroidi en 2017 en raison de mesures strictes telles que des restrictions d'achat et l'augmentation des exigences en matière d'acompte, alors que le gouvernement a cherché à juguler la spéculation.

Grâce à ces efforts, les investissements et les ventes dans le secteur immobilier chinois ont connu un ralentissement. L'investissement immobilier a crû de 7,5% sur un an de janvier à novembre, contre 7,8% au cours des dix premiers mois.

Les ventes de logements en termes de superficie ont augmenté de 7,9% au cours des onze premiers mois, contre 8,2% de janvier à octobre.

Compte tenu de la stabilité du marché, les autorités chinoises visent un "mécanisme à long terme" pour la régulation immobilière, et un système de logement qui garantit l'offre à travers de multiples sources et encourage à la fois l'achat et la location de logements.

Un rapport de l'Académie nationale de stratégie économique a prévu que le marché immobilier du pays demeurerait stable en 2018 en l'absence de chocs politiques majeurs.

010020070770000000000000011107421368695941