french.xinhuanet.com
 

La Chine et l'UE doivent faire preuve d'"une plus grande sagesse" pour régler les anciens problèmes, selon le PM chinois

                 French.xinhuanet.com | Publié le 2017-11-15 à 05:45


(Xinhua/Rao Aimin)

MANILLE, 14 novembre (Xinhua) -- La Chine et l'Union européenne (UE) doivent tenter de résoudre leurs anciens problèmes en faisant preuve d'une plus grande sagesse, a dit à Manille mardi le Premier ministre chinois, Li Keqiang.

M. Li a fait ces remarques lors de sa rencontre avec le président du Conseil européen, Donald Tusk, en marge d'une série de rencontres de dirigeants sur la coopération en Asie de l'Est à Manille, la capitale des Philippines.

La Chine et l'UE constituent une force importante qui peut protéger la paix et la stabilité mondiales et promouvoir le développement économique et la prospérité, a dit M. Li.

Faisant remarquer que la Chine et l'UE voient leur développement entrer dans une phase nouvelle et cruciale, M. Li a exhorté les deux parties à maintenir la dynamique positive actuelle des relations bilatérales en renforçant le consensus auquel elles sont parvenues lors de la réunion des dirigeants de l'UE et de la Chine, en s'appuyant sur le respect mutuel et l'égalité de traitement.

À cette fin, il a dit que les deux parties doivent également faire avancer leurs négociations en vue d'un accord sur l'investissement et renforcer les échanges interpersonnels.

La Chine et l'UE, a dit M. Li, doivent tenter de résoudre leurs anciens problèmes en faisant preuve d'"une plus grande sagesse".

En particulier, le Premier ministre chinois a exhorté l'UE à s'acquitter des obligations qui lui incombent en vertu de l'Article 15 du Protocole d'adhésion de la Chine à l'Organisation mondiale du commerce (OMC), de façon à s'assurer que les législations applicables sont conformes aux règles de l'OMC. Il a également appelé l'UE à démontrer qu'elle veille à faciliter les échanges commerciaux et l'investissement.

Conformément à l'Article 15, les membres de l'OMC auraient dû cesser de recourir à l'approche de pays de substitution dans le calcul des mesures anti-dumping contre les exportations chinoises à partir du 11 décembre 2016.

Parallèlement, M. Li a noté que le coopération entre la Chine et les pays d'Europe centrale et orientale favorise le développement complet et équilibré des relations entre la Chine et l'UE ainsi que le processus d'intégration de l'Europe.

Dénommé "16+1", le cadre de coopération Chine-Europe centrale et orientale est une plateforme créée en 2012 par la Chine et 16 pays d'Europe centrale et orientale.

Le Premier ministre chinois a dit à M. Tusk que la coopération entre la Chine et l'Europe centrale et orientale est ouverte et transparente et que la Chine accueille favorablement la participation constante de l'UE.

Saluant les progrès régulièrement réalisés par la Chine et l'UE dans leur coopération, M. Tusk a dit que l'Union souhaite consolider le consensus auquel sont parvenues les deux parties et optimiser ses liens économiques et commerciaux avec la Chine.

Il a ajouté que l'UE veut également renforcer les échanges interpersonnels avec la Chine ainsi que la coopération concernant les affaires régionales et internationales.

L'UE, a-t-il dit, est enchantée de constater que la coopération entre la Chine et l'Europe centrale et orientale pourrait favoriser le processus d'intégration de l'Europe.

Les deux parties ont également échangé leurs points de vue sur les questions régionales et internationales d'intérêt commun.

M. Li est arrivé aux Philippines dimanche pour une visite officielle du pays et pour participer aux rencontres des dirigeants sur la coopération en Asie de l'Est.

 
Vous avez une question, une remarque, des suggestions ? Contactez notre équipe de rédaction par email à xinhuanet_french@news.cn
分享