french.xinhuanet.com

Le Pakistan demande à l'Afghanistan de renforcer la sécurité frontalière après une attaque contre ses soldats

Publié le 2017-11-14 à 11:45 | french.xinhuanet.com

Taille du Texte
T+ | T-

RSS

Partager


Une semaine d'actualités en images (du 30 octobre au 5 novembre 2017)

L'ancien président irakien Jalal Talabani est décédé

ISLAMABAD, 14 novembre (Xinhua) -- L'armée pakistanaise a demandé aux autorités afghanes de prendre des mesures efficaces en matière de sécurité frontalière, après que des islamistes ont tué lundi deux soldats pakistanais et blessé quatre autres.

Les Talibans pakistanais ont revendiqué cette attaque contre des postes militaires pakistanais dans la région tribale de Bajaur, qui borde l'Afghanistan. Selon l'armée, huit à dix terroristes ont été tués lors de l'accrochage, précise le quotidien Dawn.

Des responsables pakistanais de la sécurité ont affirmé lundi que des talibans pakistanais, qui ont fui en Afghanistan à la suite d'opérations militaires, opèrent dans les régions frontalières afghanes et mènent de temps en temps des attaques contre les checkpoints frontaliers côté pakistanais.

Suite à l'attaque de Bajaur, l'armée pakistanaise a demandé aux autorités afghanes de prendre des mesures pour empêcher que de telles attaques se reproduisent.

"Deux nouveaux martyrs aujourd'hui! C'est le coût que paie le Pakistan pour le vide sécuritaire sur le versant afghan de la frontière", a twitté le général Asif Ghafoor, porte-parole de l'armée pakistanaise. "Le Pakistan a fait sa part, nettoyé toutes les zones, établi des clôtures, ouvert de nouveaux postes, renforcé sa présence le long de la frontière et établissant des points de passage", a-t-il ajouté.

Des efforts supplémentaires sont nécessaires du côté afghan, a insisté le général Ghafoor en réclamant "l'élimination des sanctuaires terroristes en Afghanistan et une sécurité frontalière efficace côté afghan".

Les deux pays partagent près de 2.600km de frontière. L'armée pakistanaise a commencé cette année à la clôturer pour interrompre les mouvements transfrontaliers des islamistes.

010020070770000000000000011100001367510911