French.xinhuanet.com Edition africaine Edition européenne | English Español En page d'accueil
Chine-Amérique du Nord
Chine-Amérique du Nord
AccueilAmérique du NordChine-Amérique du NordEconomieCulturePhotos

Ce n'est pas le moment d'avoir un débat politique sur le contrôle des armes à feu, selon la Maison Blanche

French.xinhuanet.com | Publié le 2017-10-03 à 05:35

WASHINGTON, 2 octobre (Xinhua) -- La porte-parole de la Maison Blanche Sarah Huckabee Sanders a déclaré lundi qu'"il y aurait un temps pour le débat politique" sur le contrôle des armes à feu, mais que ce n'était pas le moment de se lancer dans un tel débat pour l'instant.

"Aujourd'hui, nous devons réconforter les survivants, et pleurer ceux que nous avons perdus... Il y a un moment pour le débat politique, et un moment pour être unis en tant que pays", a souligné Mme Sanders au cours d'une conférence de presse.

"Je pense que le moment viendra certainement d'avoir ce débat politique, mais ce n'est pas ici et pas maintenant", a-t-elle ajouté.

Mme Sanders a fait savoir que le président américain Donald Trump avait été informé de cet incident lundi matin, et que les autorités étaient toujours dans une phase d'enquête destinée à réunir toutes les informations nécessaires.

Lundi après-midi, la Maison Blanche a observé une minute de silence en hommage à ceux qui ont été tués ou blessés pendant la fusillade de masse.

Donald Trump a déclaré lundi matin dans un discours télévisé que cette fusillade était un "acte absolument maléfique", et a demandé que "les drapeaux soient mis en berne".

Au moins 58 personnes ont été tuées, et environ 515 autres ont été transportées à l'hôpital après la fusillade de masse survenue pendant un concert à Las Vegas, dans l'Etat américain du Nevada, a affirmé lundi la police.

Ce bilan fait de cette fusillade, survenue devant l'hôtel Mandalay Bay, sur le Las Vegas Strip, la plus meurtrière de toute l'histoire américaine.

Les articles concernés
返回顶部
010020070770000000000000011101841366555661