french.xinhuanet.com
 

(BRICS) Le sommet de Xiamen est "une manifestation extrêmement impressionnante" du potentiel à venir des BRICS (chercheur)

                 French.xinhuanet.com | Publié le 2017-09-06 à 18:49

NEW YORK, 5 septembre (Xinhua) -- Le 9e sommet des BRICS, organisé par la Chine à Xiamen, est une "manifestation extrêmement impressionnante" du potentiel à venir des cinq économies émergentes du groupe, à savoir le Brésil, la Russie, l'Inde, la Chine et l'Afrique du Sud, a indiqué Sourabh Gupta, analyste politique de l'Institute for China-America Studies, dans une interview accordée mardi à Xinhua.

Etant donné que la Chine a déjà accueilli deux événements significatifs dans les 12 derniers mois, à savoir le sommet du G20 à Hangzhou et le Forum de "la Ceinture et la Route" pour la coopération internationale à Beijing, "il y avait une certaine inquiétude" pour le sommet des BRICS, certains craignant qu'il soit éclipsé par ces autres événements, a expliqué M. Gupta. Toutefois, "cela n'a certainement pas été le cas", a souligné M. Gupta.

Selon le chercheur, on peut retenir deux points essentiels du sommet des BRICS à Xiamen.

Premièrement, les pays des BRICS "ont prouvé de nouveau leur approche unifiée", qu'ils sont "en effet une entente souple de puissances indépendantes en plein essor", et qu'ils sont organisés comme "un réseau de soutien mutuel, et engagés à soutenir leur développement mutuel au sein du système international".

Deuxièmement, les pays des BRICS ont montré qu'"ils ne veulent pas se reposer sur leurs lauriers", qu'ils "sont optimistes sur leur avenir et leur potentiel futur en tant que groupe" et qu'"ils élaborent déjà de nouvelles voies, telles que le modèle 'BRICS Plus', pour élargir et institutionnaliser leur coopération au cours de la prochaine décennie", a-t-il ajouté.

A cette fin, les BRICS devraient s'assurer de devenir "le principal forum des pays en développement pour discuter de la coopération Sud-Sud et du développement inclusif", ainsi que "le premier forum sur les marchés émergents pour discuter de la réorganisation du système monétaire international" au cours de la prochaine décennie, a indiqué M. Gupta.

"Peu à peu, ils devraient également développer leur coopération politique face aux grands défis sécuritaires d'aujourd'hui, afin de devenir une voix alternative pour une approche plus multilatérale, conciliante et moins violente pour faire face aux défis sécuritaires du monde en ce début de XXIe siècle", a-t-il affirmé.

 
Vous avez une question, une remarque, des suggestions ? Contactez notre équipe de rédaction par email à xinhuanet_french@news.cn
分享
La Chine et la Russie devraient renforcer leur coopération (vice-PM chinois)
La Chine et la Russie devraient renforcer leur coopération (vice-PM chinois)
Le PM chinois souligne le rôle de l'innovation dans la modernisation économique
Le PM chinois souligne le rôle de l'innovation dans la modernisation économique
(BRICS) Les dirigeants s'engagent à renforcer la voix des BRICS sur la scène internationale
(BRICS) Les dirigeants s'engagent à renforcer la voix des BRICS sur la scène internationale
(BRICS) Xi Jinping rencontre Vladimir Poutine, appelant à promouvoir la paix et le 
développement dans le monde
(BRICS) Xi Jinping rencontre Vladimir Poutine, appelant à promouvoir la paix et le développement dans le monde
(BRICS) La Chine est prête à organiser le plus grand Forum commercial des BRICS
(BRICS) La Chine est prête à organiser le plus grand Forum commercial des BRICS
Un haut responsable du PCC souligne l'amélioration des compétences politiques
Un haut responsable du PCC souligne l'amélioration des compétences politiques
L'Arche de la paix, le navire-hôpital chinois, à Djibouti pendant 9 jours
L'Arche de la paix, le navire-hôpital chinois, à Djibouti pendant 9 jours
Une flotte chinoise effectue un exercice de combat réel en océan Indien
Une flotte chinoise effectue un exercice de combat réel en océan Indien
Retour en haut de la page

(BRICS) Le sommet de Xiamen est "une manifestation extrêmement impressionnante" du potentiel à venir des BRICS (chercheur)

French.xinhuanet.com | Publié le 2017-09-06 à 18:49

NEW YORK, 5 septembre (Xinhua) -- Le 9e sommet des BRICS, organisé par la Chine à Xiamen, est une "manifestation extrêmement impressionnante" du potentiel à venir des cinq économies émergentes du groupe, à savoir le Brésil, la Russie, l'Inde, la Chine et l'Afrique du Sud, a indiqué Sourabh Gupta, analyste politique de l'Institute for China-America Studies, dans une interview accordée mardi à Xinhua.

Etant donné que la Chine a déjà accueilli deux événements significatifs dans les 12 derniers mois, à savoir le sommet du G20 à Hangzhou et le Forum de "la Ceinture et la Route" pour la coopération internationale à Beijing, "il y avait une certaine inquiétude" pour le sommet des BRICS, certains craignant qu'il soit éclipsé par ces autres événements, a expliqué M. Gupta. Toutefois, "cela n'a certainement pas été le cas", a souligné M. Gupta.

Selon le chercheur, on peut retenir deux points essentiels du sommet des BRICS à Xiamen.

Premièrement, les pays des BRICS "ont prouvé de nouveau leur approche unifiée", qu'ils sont "en effet une entente souple de puissances indépendantes en plein essor", et qu'ils sont organisés comme "un réseau de soutien mutuel, et engagés à soutenir leur développement mutuel au sein du système international".

Deuxièmement, les pays des BRICS ont montré qu'"ils ne veulent pas se reposer sur leurs lauriers", qu'ils "sont optimistes sur leur avenir et leur potentiel futur en tant que groupe" et qu'"ils élaborent déjà de nouvelles voies, telles que le modèle 'BRICS Plus', pour élargir et institutionnaliser leur coopération au cours de la prochaine décennie", a-t-il ajouté.

A cette fin, les BRICS devraient s'assurer de devenir "le principal forum des pays en développement pour discuter de la coopération Sud-Sud et du développement inclusif", ainsi que "le premier forum sur les marchés émergents pour discuter de la réorganisation du système monétaire international" au cours de la prochaine décennie, a indiqué M. Gupta.

"Peu à peu, ils devraient également développer leur coopération politique face aux grands défis sécuritaires d'aujourd'hui, afin de devenir une voix alternative pour une approche plus multilatérale, conciliante et moins violente pour faire face aux défis sécuritaires du monde en ce début de XXIe siècle", a-t-il affirmé.

On recommande | Plus de photos

010020070770000000000000011101841365891641