French.xinhuanet.com | Edition européenne | Edition nord-américaine  
ENGLISH
 
   

La coopération sino-africaine accélérera le décollage économique du Kenya (COMMENTAIRE)

French.xinhuanet.com   2017-05-31 21:24:00      

NAIROBI, 31 mai (Xinhua) -- Le Kenya a officiellement inauguré mercredi un chemin de fer reliant la capitale Nairobi à la ville portuaire de Mombasa, qui devrait accélérer l'industrialisation et la modernisation du pays.

Construit par la Chine, le chemin de fer à écartement normal, première ligne ferroviaire ouverte au Kenya depuis un siècle et plus grand projet d'infrastructure réalisé dans le pays depuis son indépendance, porte les espoirs et les rêves de développement du peuple kenyan.

Le chantier a débuté en décembre 2014. Depuis, la Chine et le Kenya ont travaillé avec ardeur pour achever en moins de trois ans ce projet phare, qui améliorera grandement les conditions de vie de la population locale en stimulant le commerce régional et en approfondissant l'intégration en Afrique de l'Est.

La coopération fructueuse et mutuellement bénéfique a une fois de plus prouvé au monde que la politique étrangère de la Chine en Afrique, fondée sur la sincérité, les résultats concrets, les affinités et la bonne foi, aide les pays africains à se doter des moyens de se développer en toute indépendance et durablement, ce qui les conduira à la prospérité.

Ce chemin de fer s'inscrit dans la continuité de l'amitié traditionnelle qui unit la Chine à l'Afrique.

Dans les années 1970, le gouvernement chinois avait financé, par un prêt sans intérêt, la construction du chemin de fer Tanzanie-Zambie, qui est devenu un monument à l'amitié sino-africaine.

Depuis, la Chine a développé plusieurs projets de chemins de fer en Afrique, dont la ligne Lobito-Luau en Angola et le chemin de fer Abuja-Kaduna au Nigeria. Ces projets ont joué un rôle positif, car ils ont résolu les problèmes d'infrastructures que rencontraient de nombreux pays africains dans leurs processus de développement.

Pour construire le chemin de fer Mombasa-Nairobi, le Kenya avait demandé l'aide financière de plusieurs pays, en vain. La Chine a alors accepté de financer 90% du projet par des prêts commerciaux et concessionnels qui ont permis au pays de surmonter ses difficultés financières.

La coopération sino-africaine est axée sur les résultats. Le chemin de fer Mombasa-Nairobi a non seulement permis aux entreprises chinoises d'explorer des marchés de coopération, mais aussi créé plus de 46.000 emplois locaux et 45.000 travailleurs kenyans ont bénéficié d'une formation.

En outre, le projet entraînera une baisse de 40% du coût du transport de marchandises entre Mombasa et Nairobi, et le temps de transport passera de 48 heures à l'heure actuelle à 8 heures maximum.

Ce chemin de fer devrait permettre au Kenya d'accroître son PIB de 1,5 point de pourcentage, selon le gouvernement kenyan.

Aujourd'hui, les pays africains travaillent ensemble pour promouvoir l'intégration régionale afin d'accélérer l'industrialisation et de parvenir à un état de prospérité économique. Dans ce contexte, de plus en plus de pays africains prennent conscience que la Chine est leur partenaire de coopération le plus fiable compte tenu de son amitié avec le continent.

La coopération mutuellement bénéfique et gagnant-gagnant entre la Chine et l'Afrique permettra au continent de se doter d'un réseau de transport et d'avancer sur la voie de la prospérité.

french.xinhuanet.com

La coopération sino-africaine accélérera le décollage économique du Kenya (COMMENTAIRE)

Publié le 2017-05-31 à 21:24 | french.xinhuanet.com

NAIROBI, 31 mai (Xinhua) -- Le Kenya a officiellement inauguré mercredi un chemin de fer reliant la capitale Nairobi à la ville portuaire de Mombasa, qui devrait accélérer l'industrialisation et la modernisation du pays.

Construit par la Chine, le chemin de fer à écartement normal, première ligne ferroviaire ouverte au Kenya depuis un siècle et plus grand projet d'infrastructure réalisé dans le pays depuis son indépendance, porte les espoirs et les rêves de développement du peuple kenyan.

Le chantier a débuté en décembre 2014. Depuis, la Chine et le Kenya ont travaillé avec ardeur pour achever en moins de trois ans ce projet phare, qui améliorera grandement les conditions de vie de la population locale en stimulant le commerce régional et en approfondissant l'intégration en Afrique de l'Est.

La coopération fructueuse et mutuellement bénéfique a une fois de plus prouvé au monde que la politique étrangère de la Chine en Afrique, fondée sur la sincérité, les résultats concrets, les affinités et la bonne foi, aide les pays africains à se doter des moyens de se développer en toute indépendance et durablement, ce qui les conduira à la prospérité.

Ce chemin de fer s'inscrit dans la continuité de l'amitié traditionnelle qui unit la Chine à l'Afrique.

Dans les années 1970, le gouvernement chinois avait financé, par un prêt sans intérêt, la construction du chemin de fer Tanzanie-Zambie, qui est devenu un monument à l'amitié sino-africaine.

Depuis, la Chine a développé plusieurs projets de chemins de fer en Afrique, dont la ligne Lobito-Luau en Angola et le chemin de fer Abuja-Kaduna au Nigeria. Ces projets ont joué un rôle positif, car ils ont résolu les problèmes d'infrastructures que rencontraient de nombreux pays africains dans leurs processus de développement.

Pour construire le chemin de fer Mombasa-Nairobi, le Kenya avait demandé l'aide financière de plusieurs pays, en vain. La Chine a alors accepté de financer 90% du projet par des prêts commerciaux et concessionnels qui ont permis au pays de surmonter ses difficultés financières.

La coopération sino-africaine est axée sur les résultats. Le chemin de fer Mombasa-Nairobi a non seulement permis aux entreprises chinoises d'explorer des marchés de coopération, mais aussi créé plus de 46.000 emplois locaux et 45.000 travailleurs kenyans ont bénéficié d'une formation.

En outre, le projet entraînera une baisse de 40% du coût du transport de marchandises entre Mombasa et Nairobi, et le temps de transport passera de 48 heures à l'heure actuelle à 8 heures maximum.

Ce chemin de fer devrait permettre au Kenya d'accroître son PIB de 1,5 point de pourcentage, selon le gouvernement kenyan.

Aujourd'hui, les pays africains travaillent ensemble pour promouvoir l'intégration régionale afin d'accélérer l'industrialisation et de parvenir à un état de prospérité économique. Dans ce contexte, de plus en plus de pays africains prennent conscience que la Chine est leur partenaire de coopération le plus fiable compte tenu de son amitié avec le continent.

La coopération mutuellement bénéfique et gagnant-gagnant entre la Chine et l'Afrique permettra au continent de se doter d'un réseau de transport et d'avancer sur la voie de la prospérité.

010020070770000000000000011101841363290741