French.xinhuanet.com | Edition africaine | Edition européenne | Edition nord-américaine
 
ENGLISH
 
   

L'Afrique du Sud se dit demeurer attachée au BRICS

French.xinhuanet.com   2017-04-21 13:21:43      

PRETORIA, 20 avril (Xinhua) -- L'Afrique du Sud demeure attachée au BRICS, ce bloc regroupant de grandes économies émergentes, et souhaite que cette appartenance l'aide à affronter les divers défis auxquels elle est confrontée, a déclaré jeudi un haut fonctionnaire sud-africain.

Lors d'un séminaire à Pretoria, Dave Malcomson, directeur en chef au ministère des Affaires étrangères et de la Coopération, a indiqué que son pays était satisfait des progrès effectués par le bloc et entendait s'en servir pour affronter le triple défi auquel son pays est confronté, à savoir la pauvreté, le chômage et les inégalités.

M. Malcomson a noté que les pays du BRICS devaient encourager le processus d'industrialisation en Afrique du Sud et dans tout le continent en soutenant les infrastructures, la facilitation des investissements et la remise à niveau du secteur manufacturier.

"Nous voulons nous servir des BRICS pour promouvoir la coopération Sud-Sud, modifier l'architecture globale, répondre aux défis globaux et amener la paix dans le monde entier", a-t-il ajouté.

La Chine, qui exerce la présidence tournante du bloc, abritera le sommet annuel 2017 des BRICS en septembre prochain. On discutera à cette occasion de la croissance économique mondiale, du renforcement de la coopération et du développement.

Notant que les membres des BRICS, à savoir le Brésil, la Russie, l'Inde, la Chine et l'Afrique du Sud, se sont coordonnés et ont coopéré au sein d'institutions multilatérales globales sur des questions majeures telles que le changement climatique, M. Malcomson a fait savoir que le bloc demeurait pertinent en ce qui concerne les affaires globales.

french.xinhuanet.com

L'Afrique du Sud se dit demeurer attachée au BRICS

Publié le 2017-04-21 à 13:21 | french.xinhuanet.com

PRETORIA, 20 avril (Xinhua) -- L'Afrique du Sud demeure attachée au BRICS, ce bloc regroupant de grandes économies émergentes, et souhaite que cette appartenance l'aide à affronter les divers défis auxquels elle est confrontée, a déclaré jeudi un haut fonctionnaire sud-africain.

Lors d'un séminaire à Pretoria, Dave Malcomson, directeur en chef au ministère des Affaires étrangères et de la Coopération, a indiqué que son pays était satisfait des progrès effectués par le bloc et entendait s'en servir pour affronter le triple défi auquel son pays est confronté, à savoir la pauvreté, le chômage et les inégalités.

M. Malcomson a noté que les pays du BRICS devaient encourager le processus d'industrialisation en Afrique du Sud et dans tout le continent en soutenant les infrastructures, la facilitation des investissements et la remise à niveau du secteur manufacturier.

"Nous voulons nous servir des BRICS pour promouvoir la coopération Sud-Sud, modifier l'architecture globale, répondre aux défis globaux et amener la paix dans le monde entier", a-t-il ajouté.

La Chine, qui exerce la présidence tournante du bloc, abritera le sommet annuel 2017 des BRICS en septembre prochain. On discutera à cette occasion de la croissance économique mondiale, du renforcement de la coopération et du développement.

Notant que les membres des BRICS, à savoir le Brésil, la Russie, l'Inde, la Chine et l'Afrique du Sud, se sont coordonnés et ont coopéré au sein d'institutions multilatérales globales sur des questions majeures telles que le changement climatique, M. Malcomson a fait savoir que le bloc demeurait pertinent en ce qui concerne les affaires globales.

010020070770000000000000011107401362259331