french.xinhuanet.com

La réforme de participation promouvra le développement rural chinois (ministre de l'Agriculture)

Publié le 2017-01-03 à 20:52 | french.xinhuanet.com

Taille du Texte
T+ | T-

RSS

Partager


Une semaine d'actualités en images (du 26 décembre 2016 au 1er janvier 2017)

Ban Ki-moon quitte le siège des Nations Unies

BEIJING, 3 janvier (Xinhua) -- Réformer le système des biens collectifs ruraux, en le transformant en un système de coopératives en participation, donnera un nouveau souffle à l'économie rurale et permettra d'augmenter les revenus des agriculteurs, a indiqué mardi le ministre chinois de l'Agriculture, Han Changfu, lors d'une conférence de presse.

Les agriculteurs peuvent volontairement convertir leurs parts dans les actifs opérationnels collectifs en actions et demander les rendements correspondant, selon une ligne directrice conjointement publiée la semaine dernière par le Comité central du Parti communiste chinois et le Conseil des Affaires d'Etat (gouvernement central).

"Cette réforme aura une portée importante et de long terme, et elle contribuera à promouvoir le développement agricole, à augmenter les revenus des agriculteurs et à maintenir la stabilité dans les régions rurales", a expliqué M. Han.

La Chine vise à terminer une vérification sur les biens appartenant collectivement aux villageois en trois ans et à achever la réforme de participation concernant les actifs opérationnels en cinq ans, a précisé le ministre.

En Chine, les biens collectifs ruraux se divisent en ressources naturelles, comme la terre, des forêts, des collines et des prairies, en actifs opérationnels, tels que les immeubles, les machines, les infrastructures et les sociétés rurales, et en biens non opérationnels, comme ceux pour l'éducation, les sciences et les technologies, ainsi que pour d'autres fins publiques.

010020070770000000000000011100001359523761