french.xinhuanet.com

Journée de la non-violence : Ban Ki-moon souligne le lien entre la paix et la nature

Publié le 2016-10-03 à 10:29 | french.xinhuanet.com

Taille du Texte
T+ | T-

RSS

Partager


Une semaine d'actualités en images (du 19 au 25 septembre 2016)

L'ancien président israélien Shimon Peres est décédé à l'âge de 93 ans

NEW YORK (Nations Unies), 2 octobre (Xinhua) -- A l'occasion de la Journée internationale de la non-violence (2 octobre) axée cette année sur les thèmes de la durabilité et de l'environnement, le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a salué la ratification par l'Inde dimanche de l'Accord de Paris sur le climat.

"Nous savons que la non-violence commence par le respect d'autrui, mais ne s'arrête pas là", a déclaré le secrétaire général. "Pour cultiver la paix, nous devons aussi respecter la nature", a-t-il précisé.

Adoptée en 2007 par une résolution de l'Assemblée générale des Nations Unies, la Journée internationale de la non-violence est célébrée chaque année à la date anniversaire de la naissance de Mahatma Gandhi, le père de la nation indienne qui s'est engagé tout au long de sa vie en faveur de la paix.

"Dans tout ce qu'il a fait, Gandhi a honoré l'obligation qui nous incombe de respecter tous les êtres vivants. Gandhi nous a rappelé qu'il y avait bien assez sur terre pour satisfaire aux besoins de tous, mais pas assez pour satisfaire à l'avidité de tous", a souligné M. Ban. "Il nous a également poussés à 'incarner les changements que nous souhaitons voir se produire dans le monde'", a-t-il ajouté.

"Aujourd'hui, cet engagement s'illustre par un évènement de taille, l'Inde déposant son instrument de ratification de l'Accord de Paris sur les changements climatiques" a annoncé le secrétaire général félicitant chaleureusement New Dehli d'avoir fait preuve d'initiative dans le domaine du climat et de s'être inspiré des efforts déployés aux quatre coins du monde pour que l'accord entre en vigueur le plus tôt possible cette année.

"Quel meilleur moyen de commémorer Mahatma Gandhi et l'héritage qu'il a laissé à la planète et à ses habitants?", s'est réjoui M. Ban pour qui la ratification indienne de l'Accord de Paris représente un pas important vers la réalisation de son entrée en vigueur.

Le chef de l'ONU a saisi l'occasion de cette journée pour prier instamment tous les pays d'achever leur procédure interne de ratification de l'Accord de Paris et de s'évertuer, dans toutes les activités qu'ils mènent, à progresser par la non-violence, rappelant qu'elle est essentielle pour bâtir un monde plus sûr, plus sain et plus pacifique.

010020070770000000000000011101841357297641