french.xinhuanet.com

Shanghai propose de durcir l'interdiction de fumer

Publié le 2016-07-28 à 15:42 | french.xinhuanet.com

Taille du Texte
T+ | T-

RSS

Partager


Une semaine d'actualités en images (du 18 au 24 juillet 2016)

L'attaquant français Antoine Griezmann désigné Meilleur joueur de l'Euro 2016 par l'UEFA

SHANGHAI, 28 juillet (Xinhua) -- La mégapole de Shanghai (est de la Chine), la première municipalité de la partie continentale à avoir adopté un règlement sur le contrôle du tabac, propose actuellement de durcir l'interdiction de fumer dans les hôtels, restaurants, aéroports et dans d'autres espaces publics.

D'après un projet d'amendement au règlement sur le contrôle du tabac, qui est entré en vigueur depuis le mois de mars 2010 dans cette ville, il sera interdit de fumer dans les hôtels, restaurants, aéroports, gares et ports, la version existante permettant de fumer dans ces lieux, dans des espaces dédiés aux fumeurs.

D'après cet amendement, il sera aussi interdit de fumer dans les espaces extérieurs de repos et les sites de spectacles en plein air, les lieux présentant un patrimoine culturel protégé à ciel ouvert, et les espaces d'attente dans les transports en commun.

Par ailleurs, un responsable local a proposé d'interdire de fumer dans les files d'attente, pour éviter le tabagisme passif.

La Chine compte 316 millions de fumeurs et 740 millions de personnes exposées au tabagisme passif. En 2015, environ 733.000 Chinois ont reçu un diagnostic de cancer du poumon lié à la cigarette.

Au moins 16 villes chinoises, dont Beijing, ont adopté leurs propres règlements sur le contrôle du tabagisme.

010020070770000000000000011100001355468581