French.xinhuanet.com | Edition africaine | Edition européenne
 
ENGLISH
 
   

Burundi : le président Nkurunziza appelle à l'unité de ses compatriotes pour le développement

French.xinhuanet.com   2016-07-01 07:16:01      

BUJUMBURA, 30 juin (Xinhua) -- Le président burundais, Pierre Nkurunziza, a appelé jeudi à l'unité de ses compatriotes dans des travaux focalisés sur le développement.

Dans un message à la nation radiotélévisée, prononcé en langue nationale, le KIRUNDI, à la veille de la commémoration du 54ème anniversaire de la reconquête de l'indépendance du Burundi (1er juillet 1962-1er juillet 2016), le président Nkurunziza a déploré le fait que "certains Burundais se comportent comme des mercenaires en sillonnant les pays du monde, avec l'ultime but de médire et de demander des sanctions pour leur patrie".

"Qu'ils se ressaisissent et reviennent à la raison", a-t-il souhaité.

Il en a profité pour fustiger le comportement de certains Burundais, dont les faits et gestes "ressemblent à ceux des colons dans un traitement inhumain et dégradant réservé à leurs concitoyens" dans les services de l'Etat.

Dans le cadre de la répression de tels faits, le président Nkurunziza a ordonné que les médecins et infirmiers qui négligent de soigner des patients venus recourir à eux jusqu'à ce que mort s'en suive, soient "immédiatement" recherchés, traqués et punis "sévèrement" à la hauteur des crimes commis.

Le président Nkurunziza a fustigé également la paresse de certains parmi ses compatriotes en leur faisant remarquer que la réalisation de la Vision Burundi 2025 ne sera pas l'œuvre des étrangers, mais des Burundais.

"Mon pays fait face à plusieurs défis comme la faible productivité, l'explosion démographique, la corruption, la fraude et les malversations économiques, le chômage des jeunes et la diminution de l'aide extérieure", a-t-il reconnu.

Pour relever le niveau de la production, il a encouragé ses compatriotes à se regrouper en coopératives.

Il a indiqué aussi qu'à l'occasion de la célébration du 54ème anniversaire de l'indépendance, plus de 260 œuvres seront officiellement inaugurées au rang desquelles des écoles, des centres de santé, des hôpitaux, des églises, des marchés, des hôtels et des adductions d'eau potable.

Le président Nkurunziza a invité les jeunes burundais à éviter de se faire manipuler par des politiciens à la recherche des intérêts "sectaires".

Les forces de sécurité, elles, ont été interpellées par le chef de l'Etat et commandant suprême des forces armées, pour combattre les "semeurs de troubles".

french.xinhuanet.com

Burundi : le président Nkurunziza appelle à l'unité de ses compatriotes pour le développement

Publié le 2016-07-01 à 07:16 | french.xinhuanet.com

BUJUMBURA, 30 juin (Xinhua) -- Le président burundais, Pierre Nkurunziza, a appelé jeudi à l'unité de ses compatriotes dans des travaux focalisés sur le développement.

Dans un message à la nation radiotélévisée, prononcé en langue nationale, le KIRUNDI, à la veille de la commémoration du 54ème anniversaire de la reconquête de l'indépendance du Burundi (1er juillet 1962-1er juillet 2016), le président Nkurunziza a déploré le fait que "certains Burundais se comportent comme des mercenaires en sillonnant les pays du monde, avec l'ultime but de médire et de demander des sanctions pour leur patrie".

"Qu'ils se ressaisissent et reviennent à la raison", a-t-il souhaité.

Il en a profité pour fustiger le comportement de certains Burundais, dont les faits et gestes "ressemblent à ceux des colons dans un traitement inhumain et dégradant réservé à leurs concitoyens" dans les services de l'Etat.

Dans le cadre de la répression de tels faits, le président Nkurunziza a ordonné que les médecins et infirmiers qui négligent de soigner des patients venus recourir à eux jusqu'à ce que mort s'en suive, soient "immédiatement" recherchés, traqués et punis "sévèrement" à la hauteur des crimes commis.

Le président Nkurunziza a fustigé également la paresse de certains parmi ses compatriotes en leur faisant remarquer que la réalisation de la Vision Burundi 2025 ne sera pas l'œuvre des étrangers, mais des Burundais.

"Mon pays fait face à plusieurs défis comme la faible productivité, l'explosion démographique, la corruption, la fraude et les malversations économiques, le chômage des jeunes et la diminution de l'aide extérieure", a-t-il reconnu.

Pour relever le niveau de la production, il a encouragé ses compatriotes à se regrouper en coopératives.

Il a indiqué aussi qu'à l'occasion de la célébration du 54ème anniversaire de l'indépendance, plus de 260 œuvres seront officiellement inaugurées au rang desquelles des écoles, des centres de santé, des hôpitaux, des églises, des marchés, des hôtels et des adductions d'eau potable.

Le président Nkurunziza a invité les jeunes burundais à éviter de se faire manipuler par des politiciens à la recherche des intérêts "sectaires".

Les forces de sécurité, elles, ont été interpellées par le chef de l'Etat et commandant suprême des forces armées, pour combattre les "semeurs de troubles".

010020070770000000000000011100001354793731