Actualité sur Ebola (13 janvier 2015)

Publié le 2015-01-13 à 10:16 | french.xinhuanet.com

Taille du Texte
T+ | T-

RSS

Partager


Une semaine d'actualités en images (du 5 au 11 janvier 2015)

People - Cristiano Ronaldo

BEIJING, 13 janvier (Xinhua) -- Voici notre rubrique "Actualité sur Ebola":

- - -

Ebola : la Guinée reçoit 31 tonnes de matériels médicaux de la Chine

CONAKRY -- La Guinée a reçu lundi 31 tonnes de matériels médicaux offerts par la Chine pour la protection du personnel de santé engagé dans la lutte contre la fièvre hémorragique à virus Ebola. Ces matériels transportés par un avion affecté est composés de 3.200 cartons avec 40.000 équipements de protections pour les agents de santé (médecins, infirmiers, agents de santé), 20.000 équipements pour la protection des agents communautaires et 10.000 thermos-flashs. L'ambassadeur de la Chine en Guinée Bian Jianqiang a rappelé à cette occasion que la Guinée et la Chine avaient signé récemment un mémorandum portant sur la formation de 1.000 agents sanitaires guinéens par les experts chinois en santé publique. Par ailleurs, un cargo acheminera des kits sanitaires, des ambulances, des motos, des pick-up et d'autres matériels à Conakry, a fait savoir le diplomate chinois.

- - -

Ebola : tenue d'une réunion ministérielle des pays touchés par l'épidémie

CONAKRY -- Une réunion ministérielle des pays touchés par la fièvre hémorragique à virus Ebola s'est tenue lundi à Conakry, pour revoir les stratégies de mobilisation des fonds afin de lutte contre la maladie dans la sous région.

La rencontre a été présidée par le ministre guinéen de la Coopération internationale Moustapha Koutoubou Sanoh, en présidence des ministres et représentants du Libéria, de la Sierra Leone et du Mali, et du président de la Banque islamique de développement (BID) Ahmad Mahamad Ali. A cette occasion, le président de la BID a annoncé l'octroi par son institution d'un montant de 35 millions de dollars américains aux pays touchés par la fièvre Ebola. Ce montant devrait servir de l'achat des kits sanitaires pour l'ouverture des classes, la construction des centres de santé dans les zones affectées par l'épidémie et le renforcement des capacités financières des gouvernements des pays victimes. Au nom de son gouvernement, le ministre sierra-léonais de l'Education et des Sciences et technologies, Dr Minkailou Bah, a révélé que 160 élèves ont succombés d'Ebola dans son pays. Selon le denier bilan, l'épidémie d'Ebola a causé en Afrique de l'ouest plus de 7.000 morts, avec une létalité d'environ 70%.

- - -

Maroc: aucun cas d'Ebola n'a été enregistré jusqu'à présent (Louardi)

RABAT -- A ce jour, le ministère marocain de la Santé n'a enregistré aucun cas d'infection par le virus Ebola dans le pays, a réaffirmé lundi le ministre marocain de la Santé El Houssaine Louardi. "Vingt-sept cas suspects ont été répertoriés par les services sanitaires depuis le déclenchement de l'épidémie", a déclaré M. Louardi lors d'une rencontre avec la presse, notant que les tests réalisés sur ces cas se sont révélés négatifs. Auparavant, M. Louardi, le ministre de l'Intérieur Mohamed Hassad et d'autres responsables marocains avaient assisté aux opérations de contrôle sanitaire de passagers provenant de pays touchés par l'épidémie, mises en place dans le cadre du plan national de veille et de préparation à la riposte contre la maladie à virus Ebola. A cette occasion, les responsables ont suivi des explications détaillées sur le déroulement des différentes étapes de contrôle au niveau de l'aéroport international Mohammed V qui accueille chaque jour 26 vols en provenance des pays africains.

- - -

Sierra Leone : aucun nouveau cas d'Ebola enregistré depuis 44 joursà Pujehun

FREETOWN -- Le district de Pujehun, dans le sud de la Sierra Leone, n'a pas enregistré de nouveau cas du virus Ebola en 44 jours, a annoncé lundi le président du conseil du district. Sadiq Siilah s'adressait aux acteurs concernés du district appelés à évaluer la situation depuis l'enregistrement du dernier cas dans le district. Il a attribué ce succès à la vigilance du secteur sécuritaire, qui comprend la police et l'armée qui ont assuré la sécurité du centre d'attente, des centres de quarantaine, des barrages ainsi que des postes frontières avec le Liberia voisin. Il a expliqué qu'avec l'épidémie du virus dans le district de Kailahun à l'est, le conseil a commencé à instituer des mesures vigoureuses en fermant toutes les portes d'entrée et de sortie, en interdisant les foires commerciales, en érigeant des barrages et en formant une Force de district mandatée pour superviser l'ensemble du programme. Selon les registres, depuis le début de l'épidémie dans le district le 8 août dernier, 31 cas d'Ebola ont été confirmés et le dernier cas a été rapporté le 26 novembre. "Depuis, nous n'avons enregistré aucun cas", a expliqué M. Siilah.

010020070770000000000000011101841339154371